Test MotoGP 24. La licence officielle des grands prix de motos !

Étant motard, au blog la question ne se pose même pas quand il faut tester un jeu de moto. Si vous suivez la Moto GP les noms de Zarco, Quartararo et Cie ne vous sont pas étrangers. Tout comme les licences officielles de simulation tous les ans, nous avons droit à une nouvelle mouture. MotoGP 24 débarque donc tout comme la nouvelle saison de courses à la télé. MotoGP 22 (j’avais fait l’impasse sur 23)  était loin d’être parfait, cependant il avait une profondeur de jeu remarquable. Voyons donc cette dernière version.

Premières impressions

Je reste un éternel bourrin et comme pour tous les jeux de simulations on veut le meilleur véhicule et le meilleur pilote. Résultat des courses, au premier virage on est dans les choux. Il faut donc reprendre les bases et choisir le gameplay qui vous ira le mieux. Les niveaux de difficultés sont au nombre de quatre. Simplifié, Intermédiaire, Avancé et Pro. Chaque niveau apporte plus de détails dans la conduite comme l’usure des pneus, les dégâts etc. Le gameplay n’est pas la seule chose qui compte, les graphismes ne sont pas à négliger. Dans l’ensemble c’est propre même si la modélisation des visages n’est pas toujours top le tout sur une bande son en dents de scie. Dans l’ensemble les premières impressions restent très bonnes et donnent envie de se plonger totalement dans MotoGP 24.

Contenu

Forcément dans une licence comme MotoGP 24 il y a le mode carrière. Pas de surprise, on commence en Moto3 pour devenir champion du monde dans la catégorie reine. Il est dommage que ce mode n’ait pas trop bougé et une refonte aurait été cool. Cependant, ça fait le job. La présence du mode MotoGP Academy est toujours une excellente idée et vous permettra de mieux piloter votre moto et d’appréhender les virages. Pour le reste c’est toujours les mêmes modes : Courses rapides, multijoueur en ligne ou sur un même écran et le mode GP Live. J’aime bien ce mode qui chaque jour propose une nouvelle course avec un classement en ligne mondial. Se frotter à tous les pilotes du monde est grisant. Le contenu de MotoGP 24 reste gargantuesque et a de quoi contenter les joueurs.

Une simulation nouvelle ?

Alors je ne parle pas de Madame Gohan, rien de nouveau de ce point de vue pour lui. Mais je parle bien de MotoGP 24 qui va proposer dans sa simulation de s’adapter à votre pilotage. Je m’explique. On a bien les quatre mode de difficultés expliqués plus haut, cependant le jeu peut adapter cette difficulté à votre conduite. En effet, si vous êtes un dieu au guidon de votre deux-roues la course sera plus difficile et corsée. Pas que les virages soient plus difficile à prendre, mais les autres pilotes seront bien meilleurs. Et à l’inverse si vous êtes mauvais, automatiquement les autres pilotes verront leurs compétences de pilotage baisser également. Néanmoins, vous pouvez choisir de rester dans une difficulté traditionnelle et de refuser ce mode. J’ai trouvé l’idée excellente et surtout bienvenue.

Graphismes

MotoGP 24 est un très beau jeu. La modélisation des motos est toujours aussi fantastique (reste à améliorer les visages quand-même). Les circuits sont fidèles et les animations toujours plus réalistes. Les sensations manette en main, quelle que soit la vue, sont vraiment au rendez-vous. La météo dynamique ajoute vraiment du réalisme au jeu. Vous allez souvent recommencer des courses à cause de la pluie ou des accidents. Néanmoins c’est aussi ça qui apporte le réalisme à un jeu de simulation. Même si MotoGP 22 ou 23 étaient déjà très beau on sent le confort de création et de ne pas pousser un peu plus loin le rendu c’est dommage. Toutefois, comme dit juste avant le jeu reste très beau et d’une fluidité à toute épreuve.

Conclusion

Pour conclure, MotoGP 24 est sans grande surprise ni nouveauté qui mérite d’être soulevées. Cependant, cela reste le meilleur jeu de simulation de moto et c’est une licence qui peut continuer à sortir chaque année. Néanmoins un peu de nouveauté profonde serait la bienvenue. Le mode carrière mériterait un peu plus de profondeur. Ma note : 17/20

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne

 

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.