juillet

25

Test Monster Hunter Generations

Par Invite

Informations sur le jeu
Achetez-le

Si vous êtes un lecteur du blog depuis de nombreux mois, peut être même depuis quelques années vous connaissez cette rubrique “La Parole est à vous”. Cette rubrique permet clairement à vous, lecteur du blog, de prendre la parole et de vous exprimer sur un jeu, un manga, un film, même quelque chose que j’ai déjà testé. C’est l’occasion de donner VOTRE avis. De partager et d’avoir un pied dans la petite (mais belle) équipe du blog. Cette fois-ci c’est Stommy_Cop, fidèle lecteur et commentateur fou qui a souhaité s’exprimer à propos du jeu Monster Hunter Generations, une licence qui fait un carton régulièrement au Japon et qui possède quelques fans ici aussi :). La parole est à lui :

C’était la première fois que je jouais à un Monster Hunter, les RPG m’attiraient plus du tout. Et puis The Witcher 3 est passé par là… Je me suis donc lancé sur Monster Hunter Generations et les toutes premières minutes m’ont emballées.

Monster Hunter Generations

Il y a une époque ou le support cartouche assuré une intro très légère. Mais là je dois avouer que l’introduction de Monster Hunter Generations est superbe! Les graphismes (pour une Nintendo New 3DS) sont vraiment fins et bien détaillés. On assiste, me semble t’il, au retour des chasseurs d’une bataille victorieuse a une rencontre avec un dragon qui a évolué par rapport à l’ancienne génération (non c’est pas Pokemon), qui est donc plus fort. Un gros combat commence ou nos chasseurs se rendent compte que tout seul et avec leur niveau actuel la bataille va pas être simple.

Comme tout bon RPG on commence par la création de son personnage, la personnalisation est pas trop poussée et reste assez sommaire. Coiffure, forme des yeux, la forme du visage, couleur de peau, des cheveux etc. J’ai mis le mien chauve pour me rendre compte après qu’il avait un casque… Vu le rendu graphique il est inutile de trop pousser ses détails car on ne pourrait pas les distinguer. Là ou c’est intéressant c’est le style de chasseur que vous désirez être. Quatre choix sont proposés : Guilde, guerrier, Voltigeur et bushido. Chaque style à ses avantages et inconvénients. Pour ma part j’ai choisi le guerrier qui nous permet d’avoir 3 arts de chasse et qui rempli la barre d’art de chasse rapidement.

avis Monster Hunter Generations

Quezako la barre d’art de chasse ? Tout simplement une barre de combo qui une fois rempli permet d’en lancer un dévastateur. Pas de panique dans le style de choix de votre chasseur vous pourrez en changer en cours de route et mieux adapter votre game-play. Nous sommes face à un RPG en simili open-world. Vos quêtes seront sur de vaste bac-à-sable avec une belle liberté d’action mais ça s’arrête la. Une fois toute la configuration faite on peux se lancer dans l’aventure ! Ou presque.. Car c’est un RPG et qui dit RPG dis de loooooonnnnnngggggs discours d’explication des mécanismes du jeu. C’est très chiant il faut avouer. Mais sans passer par là il va être difficile de se lancer convenablement dans la chasse. Vous allez donc arriver dans le village ou chaque villageois va vous expliquer qui sert à quoi, comment et pourquoi. Pour les habitués de RPG c’est du grand classique avec les marchants, les forgerons, le chef de village et notre tente (maison) ou se reposer  (pour sauvegarder une bonne nuit de sommeil dans son lit est nécessaire). Tout y est. Même la caisse qui vous permettra de stocker votre matériel et objets pour une meilleure gestion de vos quêtes et de ce que vous devez amener. Je vous recommande de vous lancer dans le tutoriel vraiment bien fait du jeu qui vous permettra de vous aguerrir aux rudiments du jeu.

Une fois devenu un chasseur complet à vous les grandes plaines vertes et montagnes pour allez tuer du dragon. Alors comme dans The Witcher 3 vos quêtes sont sur un tableau d’affichage et vous choisissez votre quête. Et comme dans tous les RPG si vous avez pas le niveau requis il va falloir faire évoluer votre héros. La maîtrise des différentes armes et leurs niveaux sera primordiales. Pour ça il faudra tuer des monstres, en récupérant des objets de quête ou certaines parti du corps des bébêtes bien précises. Bien évidement vous aurez droit au gentil marchand pour remplir votre inventaire en potion ou munitions pour bien vous armer et pas gratuitement forcément. Et si c’est pas suffisant on peut également recruter des compagnons de route. Vous voilà donc partant avec le chat botté ! Car oui ce sont des chats qui parlent qui vous aideront. Je trouve ça fun. Le gameplay du jeu est totalement intuitif et on s’habitue très vite aux combinaisons à exécuter. La caméra est fluide et réagit parfaitement malgré les pixels nombreux affichés sur l’écran.

test Monster Hunter Generations

Après quelques heures de jeu, car oui le jeu est comme les discours du début… looooonnnnnggggggg comptez plus d’une centaine d’heures de jeu, Monster Hunter Generations va nous lâcher tous ce qu’il a dans le ventre ! Le multi-players en ligne ou local est limité à 4. Le côté négatif c’est le tchat avec des messages pré-écris, pas d’impro possible. Et surtout le fait que si on veux changer son équipement on est obligé de quitter l’équipe pour ça et d’y revenir. Bien dommage. Mais c’est tellement sympa de jouer en coop que c’est presque pardonné.

Monster Hunter Generations est un excellent et pure RPG avec tout ce qu’il faut la ou il faut, comme dirait Voltxs ! Je le pense un peu difficile pour la jeune génération, ça reste un jeu pour adulte car les rudiments ne sont pas si faciles. On tient là un super jeu qui risque d’occuper vos longues journées de pluie cet été.

4 réponses à “Test Monster Hunter Generations”

  1. Stommy_cop dit :

    Commentateur fou ? :-D:-D:-D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.