décembre

07

Test Hitman 2 : Le retour du chauve !

Par Voltxs

Informations sur le jeu
Achetez-le

La licence Hitman est connue et reconnue depuis de longues années… Elle fait son retour depuis quelques années et à chaque fois c’est clairement une bonne surprise, j’étais moins emballé par le précédent Hitman et ce système épisodique mais Gohan avait adoré Hitman Absolution ! Dans ce Hitman 2 on retrouve notre agent 47 préféré, toujours en vue à la troisième personne pour de nouvelles missions aux 4 coins du monde. Les missions sont scénarisées, variées et intéressantes. Parfois, dans une maison isolée avec quelques gardes, parfois un circuit de course complet, voir un quartier complet d’une ville, ou encore un immense château avec de multiple niveaux et passages. Vous allez vraiment vous amuser à évoluer dans des univers variés.

Les niveaux sont très bien conçus et offrent plusieurs possibilités d’approches, que ça soit dans son design, dans le choix des costumes, des clés et cartes trouvées. La rejouabilité des niveaux est vraiment excellente, surtout quand on veut suivre les intrigues scénaristiques pour réaliser des assassinats insolites qui passent pour des accidents.

Si vous voulez mener à bien les missions sans vous faire repérer une seule fois et sans faire une boulette, il va falloir faire pas mal de “die & retry” pour bien maîtriser et connaître tous les recoins des niveaux de ce Hitman 2. Si vous voulez le faire à la mode rambo, le jeu perd tout son charme donc je vous le déconseille. Cela dit, si vous faites une boulette, vous changez de costume et vous vous planquez 1 minute et l’intelligence artificielle aura lâché l’affaire.

Pour corser la difficulté, il y a également des défis dans les niveaux, comme tuer la cible d’une manière ou d’une autre, trouver un objet, trouver un costume, etc… Et réussir des défis vous débloquera de nouvelles zones d’approches, et d’autres armes, pour vous permettre de rejouer la mission en la planifiant autrement.

La campagne de Hitman 2 est assez faible en quantité de niveau, mais la qualité est bien là, ainsi que la richesse du gamedesign. En dehors de ça, il y a également des modes supplémentaires :

  • Le fugitif : une cible apparaît dans un niveau du jeu, et vous n’aurez qu’un temps imparti dans la semaine pour l’éliminer, et surtout vous n’aurez qu’une seule chance pour y arriver, impossible de recommencer la mission. Si vous échouez il faudra attendre quelques jours que la cible revienne.
  • Ghost mode : jouer contre un autre joueur en ligne qui sera votre ghost, et ça à celui qui assassine le plus vite la cible. Et la cible respawn dès qu’elle est éliminée, et ainsi de suite jusqu’à la fin du temps imparti. Le mode est sympa, mais quand vous tombez contre des gars qui maîtrise déjà à 200% le niveau, vous ne voyez pas le jour et c’est peu plaisant à jouer.
  • Mode sniper : ce mode de Hitman 2 se joue soit en solo soit en coopération pour sniper les 3 cibles et les gardes du corps. Mode sympa mais limité, puisqu’il n’y a qu’un seul niveau disponible.
  • Contrat : vous pouvez vous amusez à créer des scénarios d’assassinats dans les niveaux proposés, puis les partager aux autres joueurs en ligne. Et vice versa, jouer les scénarios créés par les autres joueurs.
  • Ensuite, les niveaux de Hitman 1 sont également proposés, et seront gratuit si vous possédiez le jeu. Sinon, il faudra bien évidement l’acheter via le PSN.

En résumé :

Je me suis vraiment bien amusé sur Hitman 2 à tester les différentes intrigues d’assassinats des différents niveaux et tester les multiples possibilités qu’offrent le jeu. Je regrette vraiment qu’il n’y pas plus de contenus, et j’attends avec impatience l’extension 1 et 2 pour me replonger dedans !! Il y a pas mal de sorties en fin d’année, et Hitman 2 veut vraiment le détour, donc ne passez pas à côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.