juillet

18

Test F1 2019 : La simulation parfaite?

Par Nitsu

Grand grand fan de formule 1 depuis mon enfance, c’est avec bonheur que tous les ans je découvre le nouveau jeu officiel de Codemasters. Sorti un peu plus tôt cette année (et on ne va pas s’en plaindre !) F1 2019 fait son apparition avec pas mal de nouveautés. Faisons un peu le tour de celle-ci, c’est parti !
Commençons par l’ajout le plus important ; la Formule 2. En effet il vous est désormais possible de piloter la catégorie du dessous. Côté saison, un scénario est disponible et vous commencez désormais votre carrière en F2, pour ensuite monter en F1. Ça rajoute bien évidement un peu de relief à la carrière. C’est la première année qu’on a le droit à un petit scénario dans un jeu de F1, donc il est court mais c’est un bon début. En espérant une progression dans les opus à venir.

Des nouvelles écuries, l’ajout des académies !

Vous aurez donc la possibilité de choisir une écurie de F2, une académie, et vous disputerez trois courses contre votre rival en suivant le scénario. Petit point négatif, lorsque vous quittez la F2 vous avez la possibilité de choisir votre écurie de F1 et c’est bien dommage. Vous pouvez donc vous retrouver chez Ferrari ou Mercedes dès votre première année de F1, pas vraiment très réaliste mais il ne faut pas oublier que c’est tout nouveau dans le jeu. A noter que ce sont les écuries de Formule 2 de 2018 qui sont disponibles, puisque dans l’idée vous montez en F1 en 2019. D’ailleurs les roockies de cette année sont aussi présent dans la catégorie (Albon / Russel / Norris).
Continuons sur le mode carrière, Codemasters a reprit les très bons points du 2018 et y a juste ajouté quelques nouveautés intéressantes. Les transferts de pilotes sont enfin présents dans le jeu, quelques changements sur la recherche et développement. En tout cas, que du positif. Une très bonne base sur laquelle s’appuyer dans les années à venir.

(Formule 2 – F1 2019)

TEst f1 - 1

F1 2019 : Un gameplay délicat et surprenant

Côté gameplay, le changement est flagrant. Le nouveau style de conduite demande plus de minutie. Que ce soit à la manette ou au volant, avec aides ou sans. Jouant sans aucunes aides et au volant, la moindre accélération brutale vous envoie en tête à queue. Vous aurez beaucoup plus peur des vibreurs que sur le 2018, on les ressent vraiment et trop monter dessus vous fera partir immédiatement à la faute ! C’est un réel plaisir d’enchainer les tours, on s’y croirait vraiment. Pareil au niveau des pneus, on sent bien plus la différence entre les différents types, l’usure est elle aussi bien plus présente. La gestion de l’ERS a été un peu modifiée, fini les courses complètes sans se soucier du niveau des batteries ! On se rapproche de plus en plus de ce qui se fait réellement en F1.
En course l’IA a été clairement revue, vos adversaires sont bien moins kamikazes et s’il y a contact c’est que vous y êtes probablement pour beaucoup. Elle tente aussi beaucoup plus de dépassement, rendant les courses plus palpitantes. On peut parler des graphismes, bien que semblables au 2018, gagnent en précision au niveau des éclairages. Le décor est plus fourni, certains détails comme la modélisation des pneus ou de la poussière sont plutôt impressionnants. Concrètement le jeu est très bien fini.

f1 - 2

 

Un mutli-joueur en constance évolution

Finissons en parlant multijoueur. Codemasters joue la carte de l’Esport en incorporant dans le jeu un mode dédié à la compétition. Vous avez aussi la possibilité de participer à des championnats en ligne ou contre vos amis. Jouez en classé, non classé, mais surtout personnalisez votre F1 ! Et c’est certainement un des points les plus intéressant du multi, vous pouvez désormais styler votre F1 et l’utiliser dans les modes en ligne.

Idée de personnalisation 

f1 3

Comme vous avez pu le comprendre, ce F1 2019 est une véritable merveille pour tout fan de F1. On ressent les efforts de Codemasters, ce qui nous donne un jeu très réussi. Les concepteurs ont prit en compte les demandes de la communauté pour améliorer les points faibles tout en gardant tout ce qui fonctionnait déjà très bien dans le précédent. Je vous conseille bien évidement de lancer dans l’aventure. Et puis si vous êtes fan de racing, vous n’avez plus d’excuses !

Ma note : 18 /20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.