Avis manga : Dragon Ball Super (tome 8)

A chaque fin de tome, j’ai envie de découvrir le prochain. Dans ces cas la, c’est toujours bon signe. Même si je suis un énorme fan de la licence Dragon Ball, j’essaye tant bien que mal de rester objectif. C’est pas toujours facile, c’est vrai. Mais le manga Dragon Ball Super est vraiment loin d’être mauvais, il corrige d’ailleurs de nombreux défauts de l’animé (c’est aussi l’avantage de sortir plusieurs mois après celui-ci, le mangaka, Toyotaro à donc le temps de corriger et de proposer autre chose). Dans ce tome 8 nous allons poursuivre le tournoi. 

Comme je disais, dans l’animé, c’est long, trop long et il y a certaines étapes limite chiante. Vous pouvez utiliser un VPN, comme ExpressVPN pour regarder Dragon Ball Super directement depuis la version japonaise de Netflix pour vous faire votre avis. Mais, ici dans la version manga tout s’enchaine beaucoup plus vite, les éliminations se multiplient et c’est d’ailleurs plus logique. Pour rappel le tournoi est une Battle royal, ça devrait donc se terminer rapidement. Le hic c’est qu’entre l’animé ou tout est trop lent et le manga ou tout est trop rapide j’aurais aimé un juste milieu. Ici en un seul tome nous allons voir presque 40-50 adversaires être éliminés. C’est vraiment dommage car certains « ennemis » avaient un potentiel intéressant et j’aurais aimé parfois en apprendre plus sur tel ou tel univers, sur tel ou tel dieu ou sur tel ou tel personnage. 

Ce tome 8 c’est surtout l’occasion de voir une nouvelle (encore) transformation débarquer, celle de l’ultra instinct (nommé ici en français : le « réflexe transcendantal ») si vous souhaitez connaitre quelques explications je vous propose de découvrir les raisons ici, directement amenées par la traductrice Fédoua Lamodière, c’est très intéressant. Visuellement je trouve cette transformation vraiment réussie, mais je commence à me lasser de toutes ces transformations (évolutions), j’ai l’impression que ça va jamais se terminer tout ça. Comme pour l’animé, je trouve cet arc vraiment raté. L’idée est pourtant excellente à la base, il y a clairement moyen de s’amuser graphiquement de voir nos personnages évoluer, de voir de nouvelles complicités. Alors oui, Dragon Ball Super, fait du Dragon Ball Super en nous apportant son lot d’humour, de fan service et de mise en avant de certains personnages en particulier… mais c’est tout et c’est pour le coup bien trop peu. 

Heureusement ce tome 8 avance rapidement dans « l’histoire » et nous apprenons que le tome 9 sera le début d’un nouvel arc. Un nouvel arc inédit (puisque l’animé lui se termine sur le précédent). J’ai hâte de découvrir ça, j’espère y croiser comme à l’époque un scénario intéressant, de nouveaux personnages charismatiques et une vraie mise à l’épreuve pour nos personnages principaux. Soyons patients … le tome 9 étant dispo au Japon depuis avril dernier, il ne devrait plus trop tarder en France ! Le seul hic, nous allons devoir patienter maintenant de nombreux mois entre chaque tome ! 

Trailer vidéo :

Dragon Ball super – Auteur : Toyotaro et Akira Toriyama – Éditeur : Glenat – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 6,90 € frais de port inclus. Ma note pour le manga (tome 8)  : 3 / 5

Découvrez aussi   Test Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Nintendo Switch
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne