novembre

12

Test Daemon X Machina, enfin un bon jeu de mecha ?

Par Stommy_Cop

C’est le style de jeux qui ne sont pas trop courant dans l’hexagone et qui pullule au Japon, question de culture il faut l’avouer. Pourtant, c’est dans notre culture d’avoir grandi entouré de mechas et autres gros robots. Probotector, les transformeurs pour ne citer qu’eux et malgré les succès de ces licences chez nous les jeux n’ont jamais trop marchés. Voilà que débarque Daemon X Machina sur Nintendo Switch avec toutes ses promesses. Avons-nous entre les mains enfin un jeu qui tient la route ?

Synopsis

Dans un futur lointain un morceau de la lune vient s’écraser sur la terre et vient tuer des milliers d’êtres humains par la même occasion. Une intelligence artificielle est créée pour rebâtir le monde. Malheureusement ce désastre amène également les Immortals des machines qui retournent l’IA contre ses créateurs. Une guerre sans fin s’enclenche entre le bien et le mal ou à bord de votre mecha il faudra sauver l’humanité.

Les mechas-nismes

Le dernier jeu de mecha (prononcez meka) que j’ai testé pour le blog était sur PS4 à travers Override : Mech City Braw, le test ici, et je n’étais pas plus que cela emballé par le jeu dans son ensemble. J’ai quand-même bien hésité avant de jouer de nouveau à un jeu de mecha et donc à Daemon X Machina, car un peu marre d’être déçu par ce style de jeu. Mais les trailers donnés envies alors je me suis lancé. Et les débuts m’ont vite enthousiasmé !!! C’est d’une accessibilité déconcertante, c’est fluide et très agréable en prise en main. Votre arsenal (nom de votre mecha) est du souplesse très surprenante et donc très maniable. J’ai trouvé cela très fun et entraînant dans le dynamisme du jeu. S’envoler, flotter à raz du sol votre arsenal sait presque tout faire et avec dextérité. Tout comme son armement tout est facile à utiliser. Dans les phases d’actions Daemon X Machina est donc un plaisir de prise en main.

Graphisme et gameplay

Après une prise en main enthousiasmante de Daemon X Machina, j’ai vite senti certaines limites dans le gameplay et surtout un manque de dynamisme dans les missions et particulièrement dans les combats ou les armes sont au final sans punch et que dire du ciblage qui va disparaître dès que votre ennemi sort de votre vision. C’est très frustrant de devoir chercher votre ennemi sans arrêt et vraiment pas facile. Il faudra vraiment bien avancer dans le jeu pour prendre du plaisir à mitrailler du mecha méchant et des big-boss sur-dimensionnés pendant de longues minutes et c’est bien la le problème, car il faudra beaucoup progresser pour prendre un semblant de plaisir. Votre quartier général vous permettra de faire évoluer votre mecha et donc d’améliorer votre arsenal et également de le customiser. Et de côté là c’est le panard ! La customisation est poussée à l’extrême et on peut pratiquement tout faire. Gros point du jeu. Et pour avoir des pièces il faudra détruire des Immortals et en faisant de nouveau les mêmes missions vous aurez la possibilité d’avoir d’autres pièces. Graphiquement j’ai été déçu par le vide des décors, du clipping souvent présent et une profondeur de champ très faible. J’ai noté également certains ralentissement face à la grandeur de certains mecha.

Au final nul ?

Alors non, Daemon X Machina est loin d’être nul, mais également loin d’être parfait. On prend plaisir à y jouer et évoluer avec notre Arsenal et surtout l’optimiser ou chaque modification aura son impact sur le maniement de votre mecha. Plus vous mettrez des pièces lourdes plus il sera lent mais solide cela sera à vous de voir quelle approche vous désirez avoir. Ce que je regrette c’est les missions qui sont au finale répétitif à souhait. Et le design de nos robots sont vraiment soignés et très propres cela rend les modifications encore délectables tant c’est profonds et impactant sur le gameplay. Le scénario devient vite secondaire et va même interrompre le joueur parfois en plein dynamisme et peut donc freiner l’envie de continuer. Tous ces petits désagréments plombent un peu le plaisir de jouer pleinement. Et font de Daemon X Machina un jeu relativement moyen.

Conclusion

Je suis très partagé sur Daemon X Machina, entre les débuts très enthousiasmants ou la prise en main est vraiment top les nombreux petits défauts qui viennent s’ajouter l’un sur les autres ne font pas de ce jeu la référence en termes de mechas et c’est bien dommage tant les trailers donnaient envies. Ma note 12/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.