Test Call of Duty Vanguard, le FPS de l’année ?

Après avoir passé quelques heures sur Battlefield 2042, me voila sur un autre FPS : Call of Duty Vanguard. J’étais un grand fan de FPS avant. Quand j’étais jeune (oui c’était il y a 15 ans déjà), je passais beaucoup de temps sur Counter Strike, j’étais totalement fan de FPS et j’y ai passé de bons moments. Mais petit a petit je me suis éloigné pour jouer de plus en plus à des jeux solos, de belles aventures. Mais j’avoue que chaque année, j’aime découvrir les nouveaux FPS du moment, car j’aime toujours autant le style. Comme toujours dans le nouveau Call Of Duty, je m’amuse à faire le solo pour ensuite enchainer sur le multi, m’en lasser (souvent à cause de la communauté) et repartir sur d’autres jeux… est-ce le cas encore une fois cette année ? 

Un solo en demi-teinte 

Souvent le solo de Call of Duty possède les mêmes défauts : c’est court et trop scripté. Vous savez-quoi ? Bah c’est une nouvelle fois de plus les mêmes défauts… C’est dommage car l’histoire est pas inintéressante et nous plonge à la toute fin de Seconde Guerre Mondiale. Nous allons revivre les moments clés d’une unité un peu spéciale. Chacun ayant son histoire et ses compétences. L’idée n’est pas mauvaise en soit, mais on a vraiment l’impression d’avoir déjà vécu ça. Visuellement et niveau mise en scène, c’est vraiment pas mauvais bien au contraire. L’immersion est bonne, la bande son de qualité, les vidéos entre les différentes missions sont hyper bien réalisées. Dans l’ensemble j’ai même plutôt passé un bon moment. Mais j’ai eu quelques bugs qui viennent gâcher l’expérience : (absence d’un PNJ qui empêche le lancement de la mission), mission hyper scriptée que je foire car j’appuie pas au bon moment…).

Call of Duty Vanguard propose un multi-joueurs incroyable 

La ou Call of Duty Vanguard c’est côté multi-joueurs. Dès le début nous avons la choisir plusieurs styles d’affrontements et de jeux. Au lancement du jeu nous avons déjà le droit à 20 cartes nous emmenant aux 4 coins du monde. Moi ce que j’aime surtout c’est la variété des gameplays. Typiquement on peut choisir de s’affronter à travers de « petites cartes » en 24vs24 ou ça pète de partout. Ou choisir des cartes encore plus petite avec un comité restreint mais ou vous avez l’impression de croiser un ennemi toutes les 15 secondes. Chacun devrait clairement trouver son mode et son plaisir. Bien-sûr il existe toujours un mode zombies pour les fans (c’est moins mon genre par exemple). J’ai clairement eu de bonnes sensations en ligne et pas de prise de tête. Après j’avoue y jouer 1h ou 1h30 max, ce qui évite de rager aussi. Mais c’est clairement l’une des années ou j’aime bien enchainer des soirées sur le jeu. Visuellement d’ailleurs c’est vraiment pas mal du tout, des explosions de partout, une bonne dynamique dans les combats, des cartes détaillées et comme d’habitude des milliers de possibilités pour personnaliser ses personnages et ses équipements.

Encore une fois, Call of Duty Vanguard s’en sort bien. Pas de grandes surprises au fond, mais un épisode qui passe bien et qui me fait passer de belles soirées. A partir de la, c’est déjà quelque chose de très positif au fond. Disponible au prix de 70€ frais de port inclus.

Découvrez aussi   Les gagnants du mois d'octobre avec Cadeau Maestro sont ...
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn