Test Alex Kidd in miracle world DX : Vraiment un miracle ?

Alex Kidd in miracle world DX est un reboot d’un jeu sortit en 1987 sur la Master System de Sega. A la base ce jeu était un jeu Dragon Ball, mais une histoire de droit et de durée de développement on mit à néant les projets de Sega. Bien décidé à contrecarré Super Mario Bros sur la NES.,Alex Kidd est né. Il sera la première mascotte de Sega avec un certain succès en Europe, avant qu’un certain Sonic débarque. Aujourd’hui sort le remake DX avec toute une flopée de bonus. De quoi raviver la flamme du passé ?

Synopsis

Il y a des siècles, sur sa planète natale Aries, un garçon nommé Alex Kidd étudie au Mont Eternel la discipline Shellcore Burokken, qui le rend fort et capable de réduire les rochers en poussière. Un jour, alors qu’il quitte sa montagne, un homme mourant lui apprend que la paisible cité de Radaxian est en danger. Dans un dernier souffle l’homme donne à Alex un morceau de carte et un médaillon taillé dans une pierre de soleil.

Nostalgie

J’en ai passé des heures, sur Master System, à jouer à Alex Kidd in miracle world. C’était le jeu qui tournait en boucle chez mes cousines et c’était celui qui allait le plus loin qui était le héros. Cependant, il ne faut pas oublier qu’à l’époque les jeux en 8 bits et surtout les jeux de plateformes étaient très difficiles. Et Alex kidd in miracle world faisait partie de ces jeux qui étaient très difficiles de finir. Néanmoins, j’étais comme un petit fou à attendre que cette version DX débarque pour me replonger dedans. Les images et autres vidéos circulant nous montrant des graphismes tout en couleurs avec de la profondeur de champ qui redonnaient des lettres de noblesses à un jeu en version 8 bits assez moche il faut le dire aujourd’hui.

Difficile

Alors oui Alex Kidd in miracle world DX est difficile, voir très difficile dans certains des 16 niveaux, cependant il faut dire que le jeu de 1987 l’était tout autant. Je lis des critiques de mes confrères blogueurs qui râlent de cette difficulté trop élevée, mais où est la plus valu de tout changer dans le jeu ? Alex Kidd in miracle world DX aurait pu améliorer le gameplay et changer la précision des sauts, mais encore une fois c’est l’âme du jeu et il est resté tels qu’il devait être et tant mieux. Il reste cependant une option qui change tout et c’est bien là l’essentiel. Les vies illimitées qui vous aideront grandement à découvrir les niveaux et tout comprendre pour ensuite tester sans aucune aide. Et ce n’est pas un petit plus.

Impressions

Je prends plaisir à découvrir cet Alex Kidd in miracle world DX qui est tout mignon avec des graphismes très colorés. On retrouve le panache du gameplay qui n’a pas changé d’un pouce et de certains passages très difficile. La première différence par rapport à l’époque c’est aussi que le jeu est totalement en français. 34 ans après je comprends enfin ce que tous les PNJ disent et l’histoire prend tout son sens. J’ai adoré le fait de pouvoir avec une simple touche modifier l’aspect visuel d’Alex Kidd in miracle world DX et me retrouver en 1987. Bien évidement tout en gardant les améliorations de 2021. Car oui, malgré un gameplay contesté et peut être contestable il a quand même était revu. Mon seul reproche sera les boss ou le chifoumi et toujours le même. Trop facile.

Conclusion

Je suis très loin d’être un fan boy de cette licence, mais j’aime beaucoup. Cependant je dois avouer que ma nostalgie a pris le dessus et j’ai du coup adoré cet Alex Kidd in miracle world DX. Il est loin d’être parfait. Néanmoins jeunes et grands prendront, j’en suis sur, énormément de plaisir à y jouer. Encore et encore. Et ce n’est que le début. D’accord ?

Ma note : 17/20

Découvrez aussi   Test Sniper ghost warrior contracts. Dans le mile ?
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn