Sakamoto Days tome 1 : avis manga

C’est clairement l’une des licences que j’attendais le plus chez Glenat. Après d’excellentes nouveautés comme Tokyo Revengers ou plus récemment Pour le Pire, j’attendais énormément Sakamoto Days. C’est simple, quand j’entends parler d’un manga plusieurs mois avant sa sortie, c’est que souvent c’est un carton au Japon et indirectement il risque de me plaire ! La licence est désignée pour l’éditeur comme son blockbuster de l’année ! Publiée au Weekly Shonen Jump, le magazine japonais qui a propulsé les séries stars comme Dragon Ball, My Hero Academia ou encore Dr. Stone, cette série s’annonce à la fois badass, graphique et hilarante !

Sakamoto Days : un assassin légendaire à la retraire ?

Une fois de plus, merci Glenat pour ce manga envoyé plusieurs semaines avant sa sortie. Ca me permet clairement de pouvoir vous en parler quelques jours avant la sortie et ça, c’est très plaisant ! D’ailleurs, si vous souhaitez vous aussi vous faire un premier avis sur Sakamoto Days, vous pouvez lire gratuitement les trois premiers chapitres sur Glenat Manga Max. Comme d’habitude, lors d’un premier tome, vous ne trouverez aucun spoil dans ma critique, le but est toujours le même vous donner envie (ou non) de découvrir la licence.

Nous allons découvrir Taro Sakamoto, un assassin légendaire, le meilleur d’entre tous, craint par les gangsters mais adulés par ses paires. Mais un beau jour, il tombe amoureux ! Changement d’ambiance, il décide de tout arrêter et d’ouvrir une épicerie. D’avoir une vie tranquille, s’occuper de sa femme puis de sa fille. Aujourd’hui Sakamoto vie des jours heureux, paisible dans sa petite épicerie avec son gros bidon. Il est presque méconnaissable d’ailleurs. Mais voila que Shin, un jeune assassin télépathe (qui sait donc lire dans les pensées) va débarquer et risque de changer beaucoup de choses…

Sakamoto : peu de blabla, beaucoup de combats !

Sakamoto va t’il reprendre du service via l’arrivée de Shin ? C’est presque une obligation finalement pour garder à la fois sa couverture mais aussi pour garder la tranquillité au sein de sa famille. Car nous allons rapidement comprendre que Sakamoto est recherché par la plupart des mafias. Déserté n’est jamais positif dans ce milieu et ils veulent lui faire comprendre. C’est à travers ce premier tome que nous allons à la fois découvrir la vie paisible de Sakamoto mais aussi découvrir qu’il a gardé de bons reflexes et qu’il est préférable de pas trop le chercher.

Finalement, avec Shin (dans un premier temps) ils vont devoir vivre de nouvelles aventures mais avec certaines conditions imposées à l’époque par la femme de Sakamoto. Un bon mélange d’humour et d’actions ! Le coup de crayon est sympa dans l’ensemble même si je trouve que ça manque parfois de détails sur les visages (surtout en arrière plan). C’est loin d’être mauvais, mais je titille quand même. En tout cas la lecture de ce premier tome de Sakamoto Days est hyper agréable et j’ai déjà hâte de lire la suite. Ce qui tombe bien puisque les deux premiers tomes débarquent ce 6 avril !

Quelques planches (tome 1) :

SAKAMOTO DAYS © 2020 by Yuto Suzuki/SHUEISHA Inc.

Sakamoto Days – Auteur : SUZUKI Yûto – Éditeur : Glenat- Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 6.90 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome 1 : 17/ 20

Découvrez aussi   Avis manga My hero academia (Tome 17)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn