août

07

Avant première de The Last Of US sur PS4 chez Allociné !

Par Didjason

thelastofuskeyart01hoiznologo-1323872950

Il y a maintenant une petite semaine, j’ai eu l’immense plaisir et honneur de tester en avant-première et quelques jours avant sa sortie officielle, The Last Of Us Remastered sur PS4. Le rendez-vous m’est donné pour le 28 juillet, soit 2 jours avant la sortie officielle du jeu, dans les bureaux/studios de Citizen Productions qui réalise des vidéos et des montages pour l’émission Game In Ciné, en autres, sur le site AlloCiné. Je me rends donc, en plein cœur de Paris, dans le 8ème arrondissement pour être précis, à 2 pas de la Gare St. Lazare, pour ce nouveau test. J’arrive au pied d’un vieil immeuble haussmannien qui n’est pas dénué de charme et gravis les 3 étages jusqu’aux bureaux de Citizen Productions. Changement de décor par rapport aux autres studios dans lesquels j’ai pu aller jusque-là. Je me retrouve dans un ancien appartement dont une des pièces sert de studio d’enregistrement, une autre de studio de montage et pour les autres pièces, il y a une cuisine, une salle de bain et des WC ! J’adore ! Le ton est tout de suite donné : « ici on ne se prend pas la tête mais on fait un boulot impeccable ! ». Je suis accueilli par Jules et Clément qui sera en charge des prises de vues et de l’enregistrement de mon interview. Petite collation et petit rafraîchissement avant de démarrer la séance et c’est parti pour 2h de jeu et d’interview…

Je ne vais pas refaire un article complet sur le jeu, Voltxs l’ayant très bien fait il y a un an, et vous pourrez retrouver toutes ses critiques ici . Je vais simplement faire un petit comparatif entre la version PS3, sur laquelle je suis actuellement en train de jouer, et la version PS4 sur laquelle j’ai pu m’essayer pendant 1h30.

The-Last-of-Us-Concept-Art-3

Bon, on ne va pas se le cacher, le jeu est strictement le même qu’il s’agisse de la version PS3 ou PS4. En revanche, et c’est là où l’on sent toute la puissance de la PS4, au niveau des graphismes, la différence est largement visible et perceptible. Dès les premières images de l’écran d’accueil du jeu. La fluidité de mouvements de ce rideau qui bouge au vent sur cette fenêtre ouverte est juste phénoménale, on aurait presque envie de tendre la main pour toucher cette texture tellement elle est parfaite. Bon, c’est l’écran d’accueil me direz-vous et on le sait tous, ils sont toujours très travaillés et généralement sans défauts. Alors c’est parti, allons plus loin et lançons-nous dans le vif du sujet, le jeu en lui-même, en cours de partie.

Je me lance donc dans le prologue du jeu et l’avant « The last of us » a proprement parlé, soit au moment du début de la contagion et les événements tragiques qui s’en suivent. Et là, je suis bluffé, tout est beau, tout est parfaitement travaillé, les mouvements sont ultra fluides, pas de lags, pas de sauts d’images, bref, on se croirait dans un film d’animation. Le début est assez soft dans le jeu, pas de mouvements brusques, pas de profondeur d’image impressionnante, juste une chambre de petite fille qui se réveille à peine. Mais les choses s’accélèrent très vite et l’on se retrouve très vite avec de nombreux éléments en mouvement, des décors plus complexes, des voix, des mouvements de partout… toujours pas de sauts d’images, tout se cale parfaitement.

allocineÌ

Avance rapide jusqu’à un niveau plus loin dans le scénario. Je suis dans une ville, totalement en ruine, des immeubles effondrés jalonnent le paysage, une végétation en recouvre la majeure partie et il pleut. Pluie terriblement réaliste dans sa façon de tomber mais également lorsqu’elle touche le sol et forme des petites ondes sur les flaques d’eau… je suis conquis par la richesse des textures, qu’il s’agisse de la végétation, on a le sentiment qu’en touchant l’écran on pourrait sentir les nervures des feuilles… Les matériaux sont aussi très travaillés, qu’il s’agisse des vitres, du métal, du bois, des briques ou même du béton, les textures on l’air aussi vraies que nature. Les effets du jeu sont également plus fournis, je pense notamment à tout ce qui est poussières, gouttes d’eau ou particules qui volent dans l’air. Le rendu est à couper le souffle et avancer dans cet environnement rajoute encore au réalisme du jeu (non, votre écran de télé ou vos lunettes ne sont pas sales, vous êtes simplement totalement pris dans le jeu).

Mais sur le papier qu’est-ce qui fait que la différence est aussi flagrante entre la PS3 et la PS4 ?

Pour commencer la plateforme, et oui, pourquoi sortir une console Next Gen si c’est pour reprendre uniquement des jeux de la génération d’avant sans les améliorer et profiter pleinement des capacités apportées par un nouveau processeur, une nouvelle carte graphique et j’en passe. Du coup la finesse des textures est largement améliorer, pour le plaisir et le confort de nos yeux. Mais le jeu passe aussi, et surtout, en 60 fps et bien entendu en full-HD 1080p là où sur PS3 le jeu tournait en 30 fps (voire 22 fps à certains moments) et 720p. Les mouvements n’en sont donc que plus fluides et là encore, ce sont vos yeux qui vont apprécier.

Pour celles ou ceux qui n’auraient pas joué à The Last Of Us lors de sa sortie sur PS3 l’année dernière et qui aujourd’hui on la chance de posséder une PS4, je ne peux que vous le conseiller. L’expérience de jeu est vraiment inédite, portée par une bonde son à couper le souffle, elle est signée du compositeur argentin Gustavo Alfredo Santaolalla, 2 fois récompensé par l’Oscar de la meilleure musique de film pour Le Secret de Brokeback Mountain en 2005 et Babel en 2007. Rajouter à cela les bruitages du jeu qui ont tous été enregistrés « en live » et vous aurez un bref aperçu de l’univers qui vous attend. Si vous avez la possibilité de le faire, et vous plonger encore plus loin dans l’expérience de jeu, utiliser un casque audio (à minima 5.1) pour vous isoler pendant votre partie (cardiaque s’abstenir…) ou profiter d’un ensemble home cinéma (a minima 5.1 aussi).

Je remercie Citizen Productions d’avoir invité Gohan pour cette séance en avant-première, et d’avoir pu participer à cet exercice un peu différent de d’habitude, puisque ma partie a été filmée et j’ai par la suite été interviewé pour la web série Game In Ciné diffusée sur le site d’AlloCiné.

Une réponse à “Avant première de The Last Of US sur PS4 chez Allociné !”

  1. loki dit :

    Coucou ! N’as-tu jamais pensé à écrire des romans d’aventures-fantastique ? C’est hallucinant la façon dont tu décris les évènements ! Pour ma part, je regrette de ne pouvoir essayer le jeu sur PS4 puisque d’après ton expérience et le verdict : cela fait vraiment envie ! À très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.