La success-story de Gambling School

Si la popularité d’un manga était jugée au nombre de ses diverses adaptations, il est clair que Gambling School (Kakegurui en version originale) serait considéré comme l’un des mangas les plus appréciés du moment car celui-ci compte déjà de nombreuses adaptations et spin-offs, surtout pour un manga qui n’est sorti pour la première fois qu’en Mars 2014. Désormais, Gambling School compte 3 spin-off mangas, 2 saisons d’une série animée diffusée sur Netflix, deux romans, deux saisons d’un drama tourné avec de vrais acteurs, 2 films sortis au cinéma aussi en live-action, et même un jeu vidéo.

Un univers impitoyable

L’histoire de ce manga, imaginé par Homura Kawamoto et dessiné par Tōru Naomura, se passe dans l’école fictive de Hyakkaō. Cette école accueille tous les étudiants issus des familles les plus fortunées et les prestigieuses de tout le Japon, mais le fonctionnement de celle-ci est très différent d’une université normale. En effet, les étudiants ne suivent pas des cours où ils seraient notés en fonction de leurs connaissances académiques mais s’affrontent tout au long de l’année dans des jeux d’argent dans le but de récolter le plus gros pactole et d’éviter de faire banqueroute, d’où le nom du manga Gambling School (qui pourrait se traduire par l’École du Pari en français). Pour les étudiants ruinés, c’est un statut d’esclave des autres qui les attend et la route pour remonter dans la hiérarchie sociale est dangereuse car certains n’hésitent pas à parier jusqu’à des parties de leur corps.

Mais tout va changer dans cette école avec l’arrivée de Yumeko Jabami, en apparence une étudiante joyeuse, jolie et gentille mais qui cache une « folie de jeu ». Ne prêtant a priori aucune importance à l’argent, elle sera capable de faire plusieurs paris un peu fous qu’elle remportera grâce à son talent pour déceler les triches et manipulations des autres joueurs. Son succès inquiétera grandement les responsables du Conseil des Étudiants qui tenteront alors de la mettre hors d’état de nuire. De ce point de départ commenceront moult aventures et affrontements, déclassements et retours en grâce, aussi bien pour Yumeko que pour ses alliés ou ses ennemis.

Bien que ce soit le thème central de ce manga, les jeux de casino n’ont commencé à se développer que très récemment au Japon, grâce notamment à un changement de législation en 2016 et l’apparition de certains sites spécialisés comme internetcasino.jp. Du côté des mangas toutefois, ce thème avait déjà été abordé à plusieurs reprises, notamment dans Tobaku Mokushiroku Kaiji, Rudolf Turkey et Poker King, sans compter tous les autres mangas basés sur les jeux ou le sport.

Des livres…

En tout cas, il est clair que l’idée a plu car le succès est déjà au rendez-vous avec, donc, de nombreuses adaptations. 3 mangas spin-off du manga original ont déjà vu le jour, intitulés Kakeguiri Twin, Kakegurui (Kakkokari) et Kakegurui Midari, respectivement 12, 9 et 4 volumes chacun, quand le manga principal en compte 15 dont le dernier est sorti le 21 Octobre dernier. Ces spin-offs s’intéressent aux histoires de personnages secondaires dans l’histoire principale, afin de donner de l’épaisseur à l’intrigue générale.

C’est dans la même idée que sont sortis deux romans, appelés light novels, qui agrandissent l’univers de Gambling School. Ainsi, le premier, intitulé Kakegurui Trip, nous raconte le voyage de tous les étudiants sur une île déserte où ils devront affronter un nouveau personnage. Le second roman se nomme Kakegurui Joker.

… et des vidéos

La série diffusée sur Netflix, elle, est une adaptation du manga original et compte 2 saisons de 12 épisodes, diffusées pour la première fois en 2017 et 2019 mais qui existent aussi désormais en version française, alors qu’une 3ème saison et d’ores et déjà en préparation. L’autre série adaptée de Gambling School est aussi disponible sur Netflix, mais celle-ci n’est pas un anime mais bien une série en live-action avec des acteurs en chair et en os. On parle ici d’un drama en deux saisons, la première de 10 épisodes et la seconde de 5, diffusées d’abord en 2018 et 2019 au Japon.

Enfin, deux films, là-aussi avec de vrais comédiens et non sous la forme d’un dessin animé, sont sortis récemment. Ce sont les mêmes actrices et acteurs que ceux du drama qui reprennent ici leur rôle pour une histoire toujours proche du manga principal. Et si vous ajoutez à cela un jeu vidéo pour téléphone portable (qui a toutefois cessé de fonctionner depuis) et l’annonce par Netflix de la sortie en 2022 d’une nouvelle série animée, mais cette fois inspirée du spin-off Kakegurui Twin, et vous avez là les dernières preuves que Gambling School a su trouver son public et que celui-ci en redemande toujours plus. Et pour l’instant, ses créateurs sont bien disposés à leur en offrir davantage.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne