mai

16

La parole est à vous : Test Fire Emblem Awakening

Par Invite

la-paroles-est-a-vous

Nouvelle rubrique sur le blog ” La parole est à vous ” depuis plusieurs mois j’y pense et j’ai eu l’occasion il y a quelques jours de faire une proposition à Aurélien.V (@AurelienVives) qu’il a volontier accepté: ecrire un article pour le blog. Car oui vous l’aurez certainement compris dans cette nouvelle rubrique la parole est à vous, vous souhaitez parler d’un manga, d’un jeu vidéo (que ce soit un test ou tout simplement l’envie de découvrir le prochain best seller) ou même d’un film, tout est possible ! Nous aimerions vous donner la parole toutes les deux semaines alors si vous souhaitez participer n’hésitez pas à m’envoyer un petit mail : contact.gohanblog[@]gmail.com

Je vous laisse maintenant découvrir l’avis d’Aurélien sur le jeu Fire Emblem : Awakening, un jeu disponible depuis le 19 avril dernier uniquement sur 3DS et 3DS XL.

fire-emblem-artwork

Je l’avoue, Oui, je suis un noob de Fire Emblem Awakening. Oui, Final Fantasy Tatics et Shinning Force ne font pas partie de ma culture vidéoludique. Oui, c’est vrai, ma seule et unique expérience des tactical RPG se résume à quelques parties jouées sur le premier Advance War … N’empêche que lorsque Nintendo a annoncé Fire Emblem Awakening, j’ai été irrémédiablement attiré par ce titre, sans réellement savoir pourquoi … Day One pour moi ! 40h de jeu plus tard, petit retour sur cet excellent jeu qui sera très probablement dans mon top 5 2013.

Graphisme :

Le jeu est très propre sans être exceptionnellement beau. La direction artistique est vraiment agréable : les personnages sont charismatiques et ont tous leurs traits de caractère, leur modélisation 3D est fidèle. Seul reproche, cet inexplicable absence de pied (?!) … Pourquoi ont-ils eu cette idée …. (Trop?) originale ? Gros coup de cœur pour les cinématiques entre animation traditionnelle et image de synthèse … Malheureusement trop peu nombreuses à mon goût.

Gameplay :

Le gameplay de Fire Emblem Awakening me semble plutôt classique bien qu’extrêmement efficace. Chaque unité à sa spécialité (magicien, soldat, cavalier, voleur, etc.) pouvant être levellée sur 20 niveau. À partir du niveau 10, la spécialité peut être modifié grâce à un item spécial, sans aucune restriction. Sur le terrain, chaque unité peut se transformer en duo afin d’augmenter ponctuellement ses caractéristiques. Cette possibilité rajoute une dimension stratégique très intéressante, permettant d’accroître la puissance de ses unités en réduisant leur nombre. Il est également possible de les faire combattre cote à cote afin qu’elles s’entraident.

De plus, les relations entre les unités sont très importantes : plus elles ont l’habitude de combattre cotes à cotes ou en duo, plus elles sont efficaces. Certaines alliances pouvant faire naître “l’amûûûre” entre nos petits personnage, leurs enfants pouvant être recrutés dans la suite de l’aventure. Bon, honnêtement, c’est exactement le type de jeu dont il est difficile d’expliquer le gameplay. Le plus important étant que le jeu est extrêmement abordable et très bien expliqué. Le système de jeu est compréhensible tout en restant complexe et profond, un régal !

FireEmblem_012931_1600

Difficulté :

Depuis son premier episode sortie en 1990 sur NES, Fire Emblem est une saga réputée pour sa difficulté. Contrairement à la majorité des tactical RPG, chaque unité étant perdu au combat l’est définitivement. Pour la première fois, Intelligent System propose la possibilité de ne pas perdre ses unités … Une décision qui pourrait être vécue comme une “casualisation extrême” par les fans de la série mais qui permet aux noobs comme moi d’y mettre les pieds. Au final, le jeu propose des modes de difficulté totalement adaptable. Personnellement, n’étant pas un top player, j’ai fait le jeu en mode “débutant” sans perte des unités … Et ça ne m’a pas empêcher de prendre mon pied !

Accessible aux débutants tout en respectant la difficulté traditionnelle de la série (j’ai une lutté sur certain passage), beau et additif, Fire Emblem Awakening est un jeu ambitieux et réussi. L’opus parfait pour s’initier à ce genre de jeu.

Sa note : 18 /20

Merci Aurélien pour ton avis sur ce jeu, Fire Emblem : Awakening est disponible au prix de 38 €  frais de port inclus !

 Si vous aussi vous souhaitez participer à cette nouvelle rubrique pour nous parler d’un jeu-vidéo (pas forcément un test), d’un manga, d’un film, d’une série, de la coupe de cheveux de AlexisLemee n’hésitez pas à nous contacter au 3615 code Gohanblog, ou pour être sûr de nous joindre sur contact.gohanblog[@]gmail.com !

6 réponses à “La parole est à vous : Test Fire Emblem Awakening”

  1. Voltxs dit :

    Merci à Aurélien pour le test. Je trouve l’idée d’article communautaire vraiment excellente.

  2. MrMonkii dit :

    Sympa le concept ! 😉 Et bravo à Aurélien (j’ai vraiment pris mon pied en lisant cet article 😉 )

  3. Sp!nz dit :

    Tout m’attire sur ce jeu à l’exception du genre T-RPG qui m’a toujours rebuté pour la cassure du rythme et la linéarité imposée 🙁

    • Aurélien_Vives dit :

      Honnêtement, moi aussi ce genre me fait peur … Il me fait toujours peur d’ailleurs ! (je suis encore loin de me lancer dans les premiers Fire Emblem ou sur des jeux PC plus costaud)

      Je crois qu’il y a encore la démo sur le shop, tu devrais essayer comme ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.