mai

09

Disney Infinity – les premières impressions

Par Voltxs

Disney-Infinity logo

Nous avons eu le plaisir récemment de nous essayer à une version encore en développement de Disney Infinity. Malgré les quelques bugs inhérents à la version testée, qu’en est-il vraiment de cette réponse au hit Skylanders ? A vous de lire la suite 😀

Surfant sur la vague des jeux multi-supports accompagnés de figurines à collectionner, Disney profite de son large éventail de licences pour proposer un jeu qui pourrait bien égaler Skylanders dans le coeur des enfants.
Comme son concurrent, le jeu se composera d’un socle (connecté en USB), de figurines (contenant une puce RFID) ainsi que de disques de différentes formes apportant des bonus divers. Le Starter Pack est composé de trois figurines: Jack Sparrow, M. Indestructible et Sully jeune (l’ours bleu que vous retrouverez le 10 juillet 2013 dans Monster Academy), ainsi que deux disques de bonus et un trophée.
Les trophées permettent d’activer le mode solo du jeu, lequel vous plongera dans différentes aventures thématiques (en l’occurrence le monde des Indestructibles, de Pirate des Caraïbes et de Monster Academy).
Disney Infinity Figurines
Même si les missions semblent variées, ce n’est qu’un bonus comparé au deuxième mode de Disney Infinity, à savoir le mode Toy Box (très similaire à  Minecraft, mais bien sûr adapté aux plus jeunes), qui n’est ni plus ni moins qu’un jeu de construction très poussé.
Il sera donc possible de créer un environnement de A à Z avec des matériaux bruts (roche, herbe…), des routes, des bâtiments, des décors issus des différents films Disney ( Le rocher du Roi Lion,  le château de la Belle au Bois Dormant…).
Passé les décors, vous pourrez aussi agrémenter les abords de votre création de nombreux objets ou ennemis afin de rendre l’endroit vivant (et dangereux ! ), ou créer des petits défis de vitesse, ou de dextérité. Vous pourrez vous déplacer dans le monde grâce à différents véhicules, tels que le carrosse de Cendrillon, le cheval de Mulan…
Au niveau des univers présents, il y’en a 3 au démarrage, comme vous vous en doutez, mais d’autres seront à venir au fur et à mesure que le jeu grandira, comme celui de Cars par exemple.
17 figurines seront disponibles au lancement le 22 août 2013, ainsi que des blisters de disques de bonus (aléatoires).
On retrouve différentes catégories de personnages: forts en corps-à-corps (M. Indestructible), rapides mais peu puissant (Dash Parr), d’autres plus adaptés au combat à distance (Violet Parr) et enfin les adeptes du corps-à-corps occasionnant des dégâts de zone.
Disney Infinity socles et figurines
Ces fameux disques se divisent en deux catégories:
– Les disques ronds : offrent des bonus sur les statistiques du héros,
– les disques hexagonaux: transforment le monde actuel en un autre (celui des Mondes de Ralph par exemple).
Il sera possible de jouer à 2 sur écran splitté et à 4 en multijoueur online.

Prévu sur PS3, Xbox 360, Wii U et Nintendo 3DS pour le 22 août, Disney Infinity s’annonce comme un sérieux concurrent de la série Skylanders (dont la nouvelle extension Swap Force sort à l’automne).

Merci à Disney pour l’accueil très sympathique et à Alexis pour le compte rendu de l’event.

 

5 réponses à “Disney Infinity – les premières impressions”

  1. Xawow dit :

    Je vais suivre de très prêt ce Disney Infinity, il m’a l’air d’avoir un bon concept fort intéressant.

  2. AlexisLemee dit :

    Ça a vraiment l’air génial. J’aurais adoré le tester…

  3. NeoDandy dit :

    Pour le coup, je trouve les figurines plutôt réussies dans l’ensemble ! Je suis curieux de voir le résltat final …

  4. Balthazar dit :

    Cool cette review. J’espère qu’ils m’inviteront bientôt aussi pour pouvoir me faire mon propre avis 🙂

  5. […] une licence qui cherche clairement à faire concurrence à Skylanders. Vous pouvez découvrir notre avis sur Disney Infinity ici, en attendant la version finale, j’ai hâte de découvrir ça […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.