février

07

Critique : Polisse

Par Voltxs

Cette semaine, je me suis intéressé à Polisse, et oui un film français pour une fois !! On découvre au travers du film le quotidien difficile des policiers de la Brigade de la Protection des Mineurs. Pédophile, maltraitance, dérives sexuelles, pickpocket mineur, etc… On observe donc comment les policiers arrivent à équilibrer leur vie professionnelle et personnelle.

Avis et critique :

J’ai presque envie de dire que l’on retrouve la qualité “classique” d’un film français sans budget, aucun folklore, on croirait presque voir un film documentaire. Le jeu des acteurs est parfois brouillon, parfois bien en place, mais j’avoue que le début du film m’a fait peur… heureusement que le niveau se relève après 25-30 minutes. Au niveau casting, on retrouve des têtes connues, dont surtout Joey Starr et Marina Foïs.

Il y a des scènes parfois crues, voir même parfois horrible à entendre. Et c’est là que le film viendra vous toucher, car on réalise que des pauvres types et connards décris dans le film existent bel et bien… Ce n’est pas un film qui faut voir si on veut rigoler, car il aborde des thèmes très sérieux et vraiment triste à voir.

Si vous sentez que votre morale pourra tenir le coup, ça se trouve facilement sur le net ou à petit prix sur amazon.

5 réponses à “Critique : Polisse”

  1. luc dit :

    C’est qu’en même léger pour une critique de film.

  2. voltxs dit :

    C’est un peu léger comme commentaire

  3. […] Critique : Polisse Cette semaine, je me suis intéressé à Polisse, et oui un film français pour une fois !! On découvre au travers du film le quotidien difficile des policiers de la Brigade de la Protection des Mineurs. Pédophile, maltraitance, dérives sexuelles, pickpocket mineur, etc… On observe donc comment les policiers arrivent à équilibrer leur vie professionnelle et personnelle. Avis… […]

  4. Pierrebv dit :

    Si, c’est un peu léger dans le sens où on aurait aimé des argument pour étayer les faits énoncés. Ça ne doit pas donner envie à quelqu’un qui ne l’a pas vu d’aller le voir, mais ça a le mérite d’ouvrir la discussion.

    Sur le côté documentaire que tu accoles aux films français à petit budget : je crois que je vois ce que tu veux dire sur les films français, mais ce n’est pas tant une question de budget. C’est mal vu en France de faire dans l’effet, d’imaginer des plans de tarés, ce genre de chose. On préfère laisser ces choses inutiles (sic) à Hollywood et se concentrer sur le texte (ah, ce sacro-saint texte dont il ne faut pas toucher une virgule sinon on massacre le message de leur Auteur), le message. Mais en oubliant que le cinéma ce n’est pas un roman, ou un script, c’est aussi de l’image.

    Bref, ce long paragraphe pour dire que j’ai trouvé ce côté documentaire TRÈS prononcé dans Polisse, et à mon avis ce n’est encore pas une question de budget. Là c’est surtout la volonté de la réalisatrice. Elle a été se plonger en immersion dans différents services de police et c’est en voyant un docu à la télé qu’elle a décidé de faire un film sur ce sujet.

    Et donc, pour finalement donner mon avis, j’ai adoré ce côté documentaire, j’avais l’impression de voir ces fameuses émissions type le Droit de savoir ou Appels d’urgence.

    • Voltxs dit :

      @Pierrebv : Merci pour ton commentaire plus détaillé. Après j’épilogue plus sur des films qui me parlent plus, comme pour ma critique sur 8th wonderland.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.