Critique ciné – Princesse Dragon, le nouveau bébé d’Ankama Animations

Comme beaucoup de monde, j’aime les films d’animation même si plus le temps passe et moins j’en regarde, en tout cas du côté de Disney / Pixar. Du côté « japonais », j’avoue difficilement ignorer certaines sorties (typiquement j’attends le prochain My Hero Academia ou Dragon Ball Super). Mais aujourd’hui je vais surtout vous parler d’un film français, réalisé par Ankama Animations (ou société nordiste héhé): Princesse Dragon. Vous connaissez certainement les studios Ankama, pour différentes licences sorties récemment au cinéma comme Mutafukaz ou encore Wakfu.

Princesse Dragon ça raconte quoi ? (sans spoil)

Poil est une petite fille élevée par un puissant dragon. Mais lorsque son père doit payer la Sorcenouille de son deuxième bien le plus précieux, c’est Poil qu’il offre, plongeant sa fille dans une infinie tristesse et l’obligeant à fuir la grotte familiale. Poil se lance alors dans un voyage à la découverte du monde des hommes. À leur contact, elle apprendra l’amitié, la solidarité, mais aussi la cupidité qui semble ronger le cœur des hommes. C’est un film émouvant, montrant les travers de l’Homme mais aussi parfois les bons côtés. C’est surtout une animation différente, intéressante et je dirais même intelligente. Je vous laisse découvrir la bande-annonce pour mieux comprendre mes propos.

C’est clairement une histoire simple, prenante, émouvante, qui va parler et toucher à la fois le coeur des adultes mais aussi des enfants. Princesse Dragon est poétique à la fois par la narration mais aussi grâce à l’animation et ses décors. Il est vraiment hyper beau, on a l’impression parfois de voir une œuvre d’art s’animer. Le style me rend à la fois très nostalgique, on à l’impression parfois d’être à travers un jeu vidéo concernant les combats. C’est un mélange hyper intéressant qui comme je le disais va parler à la fois aux adultes comme aux enfants et c’est peut-être là, la véritable force de Princesse Dragon. Le film est disponible dès ce mercredi 15 décembre et je vous conseille vraiment d’aller découvrir ça au cinéma en famille. Bonne séance !

Découvrez aussi   Test du casque Sennheiser GSP 500
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn