Critique ciné : Dumb et Dumber DE

affiche Dumb et Dumber DE

Synopsis : Vingt ans après, Lloyd et Harry sont toujours amis – et toujours aussi débiles ! Quand ils apprennent qu’Harry est père, les deux amis se lancent dans un nouveau road trip à la recherche de sa fille. Ils vont sillonner le pays à bord de véhicules toujours plus improbables, semant la folie et le chaos jusqu’à un endroit où ils n’auraient jamais dû pouvoir se retrouver…

20 ans après le premier épisode de Dumb et Dumber sortie dans les salles obscures en 1994, Jim Carrey et Jeff Daniels sont de retour dans les rôles des 2 plus grands débiles de la création, Lloyd Christmas et Harry Dunne. Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, on ne se fera pas une entorse des méninges, mais faites attention à ne pas vous faire un claquage des zygomatiques, surtout si vous êtes amateurs de l’humour complètement décalé de Dumb et Dumber.

Jim Carrey est toujours aussi souple du corps et du visage et nous offre donc une belle performance sur ce plan quant à Jeff Daniels, il tient parfaitement son rôle également et sera presque touchant dans les moments de tendresse du film, car oui, il y en a, un peu.

Dumb et Dumber DE

Mais au final que vaut vraiment le film, et surtout, que vaut-il par rapport au premier du nom ?

Je vous avoue que je me ne souvenais pas trop du premier. Je suis assez fan de Jim Carrey et étais curieux de voir comment à 52 ans cet acteur est toujours capable de se plier littéralement en 4 et de façonner son visage à sa guise et franchement, il m’étonne toujours. Je connais moins les talents d’acteur de Jeff Daniels mais je dois avouer que sa performance dans le film, aussi bien émotionnelle que physique, est bluffante, il n’est pas aussi souple que son acolyte mais tire son épingle du jeu.

Au-delà des acteurs qui ont certainement prit du plaisir à se retrouver et jouer ce second épisode, le film n’est pas un grand film et l’humour parfois lourd et dur à digérer. Sans doute ai-je aussi vieilli et mon humour s’est affiné, quoique pas toujours, mais pour le coup, c’est peut-être un peu trop et peut-être qu’une suite n’était pas nécessaire.

Du coup, et par rapport au 1er et aux 20 ans qui les séparent, Dumb et Dumber, l’original, sera et restera pour moi le seul vrai Dumb et Dumber. Maintenant, si vous êtes un fan inconditionnel de Jim Carrey, que vous avez adoré le 1er Dumb et Dumber et que vous voulez voir le duo Jim Carrey Jeff Daniels réunis une nouvelle fois, je vous engage à aller voir le film, pour les autres, je ne pense pas que vous y trouviez votre compte et votre jugement risque d’être sans appel comme j’ai pu l’entendre juste après la projection, du type naufrage intergalactique. Mon avis est plus en demi-teinte parce que j’ai quand même bien rit et que Jim Carrey m’étonnera toujours, et si je peux me permettre un petit jeu de mot pour conclure la critique, je dirai que le film n’étais pas carreyment indispensable.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

0 réponse

  1. Je ne me souviens pas du tout du premier (à part une scène où ils sont gelés sur une moto et que l’un deux fasse pipi.. XD) et ayant une carte ugc illimité je ne sais même pas si je vais allez le voir… Merci pour la critique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne