décembre

27

Coffret Alias : décryptage du syndrome JJ Abrams !

Par Voltxs

Il y a maintenant un petit moment, j’ai craqué pour le coffret de l’intégral de la série Alias réalisé par J.J. Abrams. Le coffret m’a tenté, car j’avais gardé un très bon souvenir de la série avec la ravissante Jennifer Garner et les fameux mystères de Rambaldi, et surtout je n’avais jamais vu la fin!

Pour être franc, je regrette complètement mon achat, car j’ai du me forcer pour aller jusqu’à la fin de la série, tellement ça devient n’importe quoi. L’intrigue de départ était vraiment excellente, le SD-6, la CIA, les objets de Rambaldi, le scénario d’agent double, bref c’était vraiment sympa découvrir comment se mêlaient réalité et science fiction. On pourrait même dire que c’est la touche perso de JJ Abrams. Car pour vous faire un petit rappel, c’est également lui qui est derrière Lost et Fringe.

Et c’est là, que je me suis dit, que ce cher Monsieur a vraiment le don pour lancer les séries avec des intrigues de fou, puis totalement les gâcher sur la fin. Car la fin d’Alias transpire l’essorage commercial grand-guignolesque, tellement ça devient n’importe quoi, les morts qui reviennent à la vie, des gens qui deviennent immortels, les méchants qui deviennent gentil, et les gentils qui deviennent méchant…

Si vous analysez les différentes séries, JJ Abrams reprend le même principe avec Lost, génial au début, grand n’importe quoi sur la fin. Et je trouve que ça commence à devenir similaire avec Fringe, où l’intérêt pour la série diminue au fur et à mesure des épisodes… Gohan vient d’ailleurs de donner son avis sur la saison 3 [ICI]. Je suis tout à fait d’accord avec lui sur son avis pour la saison 3, mais j’ai commencé à découvrir la 4, et c’est pas folichon… Il manque un petit quelque chose pour retenir vraiment l’attention.

Je sais que le travail de création n’est pas un métier facile et qu’ils ont des contraintes budgétaires et des volumes à maintenir, mais je commence quand même à me lacer de ses séries à rallonge, que l’on finit par suivre uniquement par habitude…

Et vous, qu’en pensez-vous ? Également un ras le bol des séries à rallonge, qui n’ont ni queue ni tête ?

8 réponses à “Coffret Alias : décryptage du syndrome JJ Abrams !”

  1. Pierrebv dit :

    Pas du tout d’accord pour Lost, il y a une vraie continuité.

  2. voltxs dit :

    @Pierrebv : Je ne dis pas qu’il n’y a pas de continuité, mais au contraire, qu’ils font tout pour rallonger la sauce autour de l’intrigue principale.

    Perso, la saison 3 et 4 de Lost, elles étaient plutôt longuettes. Et le dénouement final m’a laissé un peu dubitatif.

  3. Pierrebv dit :

    La saison 4 a les mêmes défauts que toutes les séries de cette année là : elle a traversé la grève des scénaristes.

    Malgré tout elle a introduit des personnages attachant (Faradey) et offert des épisodes grandioses (Desmond qui voyage dans le temps).

    Et puis le final, il m’a carrément décontenancé, j’ai même été déçu sur le coup, mais il fait réfléchir. Beaucoup réfléchir. De préférence entres amis aillant aimé la série mais l’aillant perçue différemment.
    Je l’ai digéré et maintenant je serais prêt à revoir la série du début.

    Par contre je suis d’accord pour Alias, c’était devenu n’importe quoi. Mais dès la deuxième saison c’était moins bon. Et ensuite de saison en saison c’était du n’importe quoi.
    Je regardais ça sur M6 et les audiences chutant, de déprogrammations en changement de case, horaire, j’ai jamais vu la fin de la saison 5. Et je m’en fiche un peu. Parce que il faudrait que je la revoie du début et je n’en ai vraiment pas envie. Oh bon sang, pourtant, que ces cliffhangers à la fin de chaque épisode de la saison 1 étaient jouissifs !

  4. Sélim dit :

    Je suis entièrement d’accord avec toi. Je n’ai pas vu alias donc je ne peux pas me prononcer là dessus. Mais pour lost, même si il y a eu la grève des scénaristes. Abrams n’a pas réussi à garder l’attention pendant toute la série.

    Pour fringe. Les 3 premières saisons étaient excellentes mais la première partie de saison 4…il lui manque ce petit plus qui faisait son attirance. J’attends se voir la suite et fin pour dire si ça part en couille ou non.

  5. batto dit :

    Pas vu Allias mais plutot d’accord avec toi…

  6. Sokhar29 dit :

    Fringe prends le même chemin avec l’aberration temporelle qui devient du n’importe quoi, sans parler des nouveaux shape-shifters, etc…reste que je kiffe toujours autant John Nobles.

    Alias est l’exemple du syndrome Abrahms, que Lost à suivis, des fins WTF qui déçoivent ou passionne c’est selon, en espérant qu’il ne lâche pas comme ces autres série son futur bébé Alcatraz, mais le pitch laisse prévoir un sacré “bordel”.

  7. Oly dit :

    naaan, le problème dans alias, c’est la prestation de Garner “oh je suis une super espionne super entrainée, mais je passe mon temps à pleurnicher”

  8. Chouchi27 dit :

    J’aime bien aussi la série et la saison 3 quand elle réapparaît est vraiment excellente, je pourrais si je le trouve à un prix intéressant me laisser tenter par ce coffret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.