février

05

Avis manga : Tinta Run (tome 1)

Par GohanBlog

En voila une licence que j’attendais. Après avoir interviewé Christophe Cointault, l’auteur du manga Tinta Run, j’avais clairement envie de découvrir ce premier tome. Un manga français, un shonen, qui s’annonce vraiment sympa. Tinta run a pour thème principal : la liberté. Nous découvrons le jeune Arty, contraint de faire un stage de pâtisserie mais le jeune ne s’entend pas avec son maître tyrannique. Nous allons découvrir que Arty n’est pas un jeune comme les autres, il semble contenir une énergie puissante et redoutable. D’ailleurs nous allons découvrir que cette énergie, la Tinta, semble une énergie transmise par son père qui à quitté le domicile il y a quelques années. Depuis Arty ne cesse de penser à lui et cherche à maîtriser cette énergie sans jamais vraiment réussir. Face à son patron tyrannique, il libère ses pouvoirs et n’a plus le choix que de partir à l’aventure.

Arty va partir avec l’aide de Dumond à la poursuite de son père dans tout le pays. C’est la base du scénario et à travers ce premier tome nous découvrons à la fois quelques personnages principaux, nous découvrons une partie du passé d’Arty, une jeunesse qui semble compliquée suite à la présence de se “pouvoir” en lui. Mais surtout nous découvrons une profonde tristesse, celle d’un père absent. Nous allons aussi découvrir que cette énergie, la Tinta régit toute loi sur Phinéa (le monde dans lequel vit à la base Arty). Accompagné de Dumond il va partir à la quête d’une liberté qu’il a jamais eu, il va aussi souhaiter maîtriser sa Tinta mais également chercher son père et d’autres mythiques Tinters afin de changer certaines règles. 

Ce premier tome est vraiment sympa à découvrir, on y retrouve de nombreuses références à la fois sur Dragon Ball, mais également sur des produits de notre beau pays, la France. Car oui, il ne faut pas oublier que ce shonen est un ouvrage français, que l’auteur Christope Cointault est à la fois scénariste mais aussi dessinateur. D’ailleurs question dessin c’est très sympa à lire, très sympa à découvrir. J’aime beaucoup le charisme des personnages principaux, j’aime bien l’attitude d’Arty. Une belle découverte, j’ai hâte de lire la suite et j’espère que vous serez nombreux à découvrir cette nouvelle licence 100% française !  

 

Tinta Run – Auteurs : Christophe Cointault – Éditeur : Glénat – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 6.90€ frais de port inclus. Ma note pour le manga (tome 1)  : 4 / 5

Une réponse à “Avis manga : Tinta Run (tome 1)”

  1. […] avoir découvert le premier tome de Tinta Run, après avoir interviewé l’auteur Christophe Cointault, j’avais clairement envie de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.