février

04

Avis manga : The Promised Neverland (tome 6)

Par GohanBlog

Alors que The Promised Neverland à débarqué sur Wakanim (en version animé donc) depuis quelques semaines, voila que le tome 6 lui arrive en France dès le 6 février prochain. De mon côté j’ai eu la chance de le recevoir il y a quelques jours et malgré une liste (assez impressionnante) de mangas que je dois lire je n’ai clairement pu attendre plus longtemps. La licence The Promised Neverland est l’une de mes licences préférées en 2018.

Chaque fin de tome vous donne envie de dévorer le suivant. J’apprécie beaucoup de choses finalement dans ce manga, j’aime à la fois le dessin et le charisme des personnages principaux. J’aime l’ambiance pesante qui y règne tout au long des pages, j’aime les nombreuses surprises et rebondissements …. Finalement ce manga possède pour moi un seul point négatif (mais c’est clairement une question de point de vue) : les ennemis. Ce sont des monstres, c’est pas réaliste du tout du coup et je trouve l’immersion un peu moins profonde. Mais au vu du scénario, il était finalement difficile de faire autrement. Mais surtout, après avoir dévoré ce tome 6 nous allons avoir de nombreuses réponses a nos questions et ça c’est top. 

Car oui le tome 6  de The Promised Neverland est vraiment intéressant d’un point de vue scénaristique. Tout d’abord nous découvrons de nouveaux personnages, de nouveaux alliés aux enfants de Grace Field. Sonju et Mujika viennent en aide aux enfants alors qu’ils tentent de s’échapper des monstres présents dans la foret jouxtant l’orphelinat. Avec eux, les enfants vont découvrir de nombreuses informations mais surtout ils vont apprendre à se nourrir, a se réchauffer, a survivre dans ces lieux inconnus. Leur but reste pourtant le même : découvrir qui est réellement William Minerva, découvrir ou il se trouve et découvrir dans quel monde vivent ils. Ce sixième tome amène finalement des réponses à toutes les questions. Il est vraiment riche en information mais reste agréable à lire, à parcourir, à découvrir. J’ai trouvé à la fois intéressant de découvrir Sonju et Mujika, deux monstres d’une race particulière, une race qui ne mange pas d’humains. J’ai trouvé aussi intéressant de découvrir le monde dans lequel ils vivent, un monde bien loin du notre mais surtout bien loin de ce qu’on pouvait imaginer. Le manga porte vraiment bien son nom … Bref, je préfère ne pas trop vous en dire, ne pas trop vous spoil, mais franchement, je ne pense pas que vous allez être déçu à la suite de cette lecture. Encore une fois : vivement la suite !

Quelques planches (tome 6) :

YAKUSOKU NO NEVERLAND © 2016 by Kaiu Shirai, Posuka Demizu/SHUEISHA Inc.

Trailer vidéo :

The Promised Neverland – Dessin & scénario : Kaiu Shirai & Posuka Demizu – Éditeur : Kazé – Type : Shônen

The Promised Neverland est disponible au prix de 6,79 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome de The Promised Neverland : 4,5 / 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.