décembre

02

Avis manga : The Promised Neverland (tome 11)

Par GohanBlog

Comment ne pas dévorer directement le nouveau tome de The Promised Neverland ? C’est impossible. C’est clairement une licence forte que j’apprécie particulièrement ces derniers mois. Ce tome 11 est l’occasion de découvrir la fin de l’arc au sein de Goldy Pond. Nous allons donc découvrir le combat final entre Emma et ses camarades contre le Grand-Duc Leuvis. Un personnage aussi charismatique que puissant. Le plus puissant des chasseurs de Goldy Pond mais surtout l’objectif principal d’Emma et de sa bande. Alors que tout semble assez compliqué, alors qu’on a l’impression que Leuvis est invincible, nous allons découvrir le stratagème mis en place pour réussir à le terrasser. Comme d’habitude, il y a de nombreuses surprises, comme d’habitude il est difficile de prévoir la suite de l’aventure. Même si pour une fois, on se doute clairement du dénouement de celui-ci.

La fin de l’arc au sein de Goldy Pond est surtout une raison d’en ouvrir un autre. Les enfants vont devoir fuir vers une autre cachette mais ils ont toujours aussi le même objectif : délivrer les enfants restants dans les différents orphelinats et passer de l’autre côté afin de rejoindre le monde “des humains” un monde bien moins risqué par définition. Ce tome 11 se lit assez rapidement car une grosse partie de celui-ci concernant l’affrontement final. Comme d’habitude c’est détaillé et on voit que chaque personnage a son importance.

La seconde partie du tome 11 de The Promised Neverland nous dévoile encore de nombreuses informations. C’est particulièrement ça que j’aime dans cette licence, ce bon mélange entre information et éléments. C’est à la fois rythmé mais tout aussi instructif. J’aime beaucoup les différentes mises en avant des personnages comme celui d’Emma, celui de Ray et d’autres personnages un peu moins principaux. Les auteurs sont toujours aussi cohérents également, rien est laissé au hasard et on sent que tout est bien pensé et réfléchit en amont pour nous proposer une œuvre complète et sans erreurs. Ça fait du bien, car c’est rarement le cas finalement.

YAKUSOKU NO NEVERLAND © 2016 by Kaiu Shirai, Posuka Demizu/SHUEISHA Inc.

Encore une fois ce nouveau tome de The Promised Neverland est très agréable et à la fin de celui-ci l’envie reste la même : découvrir la suite. Graphiquement c’est toujours aussi beau avec de belles mise en avant sur certaines scènes, de belles planches, c’est agréable à lire et à regarder. J’aime toujours autant le style graphique de Posuka Demizu. Bref, vivement la suite ! Si vous ne connaissez pas The Promised Neverland je ne peux que vous inviter à découvrir cette licence.

The Promised Neverland – Dessin & scénario : Kaiu Shirai & Posuka Demizu – Éditeur : Kazé – Type : Shônen

The Promised Neverland est disponible au prix de 6,79 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome de The Promised Neverland : 16 / 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.