Avis manga : Karakuri Circus tome 1

Meian propose de (re) découvrir Karakuri Circus dans une perfect édition pour notre plus grand plaisir. Personnellement, c’est une découverte complète mais j’avais déjà entendu parler de cette licence qui semble être culte pour certains. J’avais clairement envie de me faire mon propre avis, bonne nouvelle, via cette nouvelle édition en 26 volumes (au lieu de 43) ça sera chose faite. L’édition perfect propose un format plus grand (21 x 14,8cm), des pages en couleurs, du papier de qualité supérieur (et on le voit/sent vraiment), de sublimes couvertures et 300 pages en moyenne. Un beau bébé disponible à un prix plus que correct : 12,95€. Comme l’édition perfect de Baki The Grappler !

Le retour d’une licence culte chez Meian avec Karakuri Circus

Vous connaissez peut être la licence via son animé diffusé en 2018-2019 sur Amazon Prime et par la suite dispo en physique chez Kazé (l’année dernière). Si ce n’est pas le cas, si vous préférez comme moi lire et découvrir l’histoire à votre rythme, bonne nouvelle cette nouvelle édition est faite pour vous. En bonus, comme pour la licence Kingdom, l’éditeur propose un système d’abonnement. A la clé, la possibilité d’avoir des bonus et des goodies en plus. En attendant, je vous propose de découvrir mon avis sur le tome 1 du manga Karakuri Circus, comme d’habitude, sans aucun spoil, le but étant de vous donner envie de découvrir cette œuvre.

Dans ce premier tome nous allons découvrir Narumi, atteint d’une grave maladie, il doit faire rire les autres pour survivre. Il tente tout du coup pour réussir à être drôle quitte à en rajouter des caisses. D’un côté c’est une question de vie ou de mort. Malheureusement pour lui, c’est pas le plus drôle, mais ça semble passer… pour le moment. Soudain il suspend son spectacle lorsqu’un petit garçon, trainant une énorme valise, se fait enlever sous ses yeux. Il n’hésite pas une seconde et va a son secours. C’est comme cela que nous allons découvrir Masaru, le jeune héritier d’une énorme société japonaise spécialiste des mécaniques de précisions. Sa fortune attire bien des convoitises. Il n’est pas le seul enfant, du coup s’il meurt, l’argent pour revenir à l’un de ses frères / oncles ou autres. Beaucoup de monde, donc beaucoup d’ennemis potentiel.

Un trio déjà bien sympathique

Narumi va se passionner par cet enfant, vouloir le protéger, mais aussi le faire rire. Mais il va surtout découvrir qu’à travers cette énorme valise se cache un pantin articulé pas comme les autres. Il va en avoir la démonstration lorsqu’ils vont rencontrer la sublime Shirogané, une funambule, manipulatrice de pantins géants de combat. Depuis son enfance elle à qu’un objectif : protéger Masaru et le moment semble venu. Nous allons donc suivre à travers ce premier tome et à travers finalement cette histoire ce trio qui va devoir affronter d’autres pantins géants de combats mais aussi découvrir toute la vérité sur cette famille si particulière…

Une lecture très plaisante pour ce premier tome de Karakuri Circus avec la découverte de ce trio ! Visuellement on sent que le dessin est daté mais c’est loin d’être moche clairement. L’histoire est prenante et intéressante très clairement. J’ai vraiment apprécié la lecture de ce premier tome et je pense clairement me laissé tenter par la suite.

Quelques planches du tome 1 :

Karakuri Circus – Auteur : FUJITA Kazuhirô – Éditeur : Meian – Type : Shonen

Ce tome 1 est disponible au prix de 12,95€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 16/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Black Clover Quartet Knights tome 1
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn