novembre

04

Avis manga : Gantz :E – tome 1

Par GohanBlog

Vous connaissez tous de nom la licence Gantz, une licence mythique disponible en 37 tomes a l’époque et signé OKU Hiroya. Un auteur que j’apprécie beaucoup et qui est derrière récemment le très original Gigant (d’ailleurs, on y retrouve clairement on style graphique si particulier mais si incroyable). Aujourd’hui je vous propose de découvrir mon avis sur Gantz :E, le second spin-off de cette licence à succès.

Gantz :E : le nouveau spin off d’une licence déjà mythique

Cette fois-ci, Hiroya Oku exeplore le Japon de l’époque Edo, une époque que j’apprécie énormément. Je trouve cette époque si mythique, si mystique aussi. Pleine de charme ! Nous allons découvrir Hanbe, un jeune paysan plutôt charismatique et qui s’annonce assez fort. Il demande en mariage O-Haru, une jeune fille du village voisin, mais à sa grande surprise, elle refuse car elle se dit amoureuse d’un autre : Masakichi. Hanbe décide donc d’aller le rencontrer, d’aller l’affronter même si physiquement ça s’annonce compliqué. Mais avant que tout arrive, ils vont assister à une scène horrible : un enfant se noie dans la rivière, chacun essaye de l’aider, chacun essaye de sauver l’enfant, mais au risque d’y laisser leur vie… C’est d’ailleurs ce qui arrive ! Mais il se retrouvent alors dans une salle Gantz.

Mais ils sont pas seuls dans cette fameuse salle. Ils vont d’ailleurs rapidement découvrir une autre personnage vêtue d’une combinaison qui semble un peu spéciale et qui semble comprendre ce qui se passe. Cette personne leur demande de prendre une arme et de se préparer aux combats, ils seront nombreux et sanglants. Tout est un peu flou au début pour les personnages et le lecteur surtout si vous ne connaissez pas la licence. Mais bonne nouvelle, la lecture est aussi possible pour les « nouveaux ». Difficile de trop vous en dire pour ne pas vous spoil, mais la fin du manga nous emmène dans un délire : des combats face à des humains aux têtes de corbeaux, des morts, une puissance décuplée grâce à la combinaison, des armes d’une autre époque en plein Japon Féodal…

Visuellement comme d’habitude ça frappe fort. Je suis complétement fan de ce style de dessin à la limite du photoréalisme. Encore un manga qui envoi du lourd pour Oku Hiroya. J’ai hâte de découvrir la suite maintenant !

Quelques planches (tome 1) :

Gantz :E – Auteurs : KAGETSU Jin (dessins) & Oku Hiroya(scénario) – Éditeur : Delcourt Tonkam – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,99 € frais de port inclus. Ma note pour ces tome 1 : 15/ 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.