juin

26

Avis manga : Danganronpa (Tome 1)

Par Nitsu

Danganronpa a débarqué en France début février, édité chez Mana Books. Il s’agit de l’adaptation de l’animé qui lui-même est l’adaptation du jeu vidéo. N’ayant pas joué au jeu et n’ayant pas vu l’animé, je découvre entièrement l’univers. Disponible depuis 2013 au Japon, Danganronpa débarque étonnement seulement maintenant chez nous. Voyons donc ce que donne ce premier tome.

Parlons d’abord du scénario, Makoto est un jeune étudiant sélectionné pour intégrer une des écoles les plus prestigieuses. Dans cette école sont réunis des élèves qui excellent dans un domaine, qu’il appelle les lycéens ultimes. Notre héros lui, n’a pas vraiment de domaine mais a été tiré au sort, faisant de lui le chanceux ultime. Enfin c’est ce qu’il pensait jusqu’à ce qu’il se retrouve embarqué dans un jeu de la mort avec ses camarades, orchestré par un proviseur nounours tordu. C’est le début du cauchemar pour Makoto.

Comme j’ai pu vous le préciser en introduction, je ne connais absolument pas la licence, que ce soit les jeux ou l’animé donc je vous donne un avis « extérieur » et sans comparaisons avec les autres supports. L’histoire commence directement dans l’école, on apprend à connaitre les différents personnages et leurs capacités « ultimes », d’ailleurs certaines sont un peu bizarres comme l’héritier ultime mais j’imagine qu’on en apprendra un peu plus avec le temps. Une fois les personnages présentés, Monokuma, le directeur de l’établissement, vient expliquer le fonctionnement de l’école et les règles pour y survivre. Commence alors le jeu de la mort entre les 15 élèves.

Malgré un scénario un peu déjà vu, ce premier tome de Danganronpa sait surprendre. Le côté enquête après la mort la mort d’un élève est plutôt cool, on se prend au jeu assez facilement. Ce premier tome est dynamique, avec très peu de temps morts. L’histoire est cohérente, elle avance rapidement et est assez détaillée pour ne pas se perdre en chemin. Les personnages sont bien pensés, tous bien différents avec des personnalités assez étranges. Surtout le directeur qui est totalement timbré mais qui rajoute pas mal d’humour durant tout le manga. Visuellement, c’est très beau, très détaillé au niveau des expressions ce qui rend l’immersion encore meilleure, a côté de ça le manga est globalement épuré et clair.

Les deux premiers tomes sont déjà disponibles et la série n’en comportera que quatre au total. On peut donc s’attendre à autant d’action dans les prochains que dans ce premier tome et c’est tant mieux. Au final pour cette première découverte de la licence il faut avouer que c’est plutôt bon. Après lecture du premier tome je me suis directement lancé dans le deuxième pour avancer dans l’histoire. D’ailleurs cette première découverte donnerait limite envie de découvrir le jeu !

Quelques planches (du tome 1):

Danganronpa – Auteur : Takashi Tsukimi – Éditeur : Mana Books – Type : Shonen

Ma note pour le tome 1 du manga Danganronpa : 4 / 5. Chaque tome est disponible au prix de 7,9 € frais de port inclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.