Avis manga : Cruella – tome 1

Après le live action « Cruella » sorti en blu-ray en octobre 2021, Disney & Nobi Nobi se lancent dans le manga tiré du film. Nous ne suivons donc pas le personnage de Cruella que nous connaissons à travers le film « Les 101 Dalmatiens », mais celle du film.« Cruella : Période noire, blanche et rouge » retrace la jeunesse de Cruella, lorsqu’elle était encore Estella.

Nous sommes à Londres, dans les années 70. Estella est une femme qui s’affirme, elle aspire à devenir une grande styliste. Accompagnée d’Horace et de Jasper, ses deux amis, elle vit d’escroqueries et de petits vols. Les faibles moyens du trio ne l’empêchent pas de travailler sa créativité et d’imposer une patte unique, bien au contraire…

Un job déterminant

Repérée par son style unique, Cruella devient l’inspiration d’Emilia, étudiante dans le domaine de la mode. Les deux femmes sont à l’opposé l’une de l’autre, aussi bien dans leur caractère que dans leur façon de travailler : Estella à tendance à être plus extravertie, brillante dans ses réflexions et use de son ingéniosité pour pallier chacun de ses soucis, ce qui la pousse à toujours se dépasser. Emilia, elle, est très timide, très scolaire. Elle possède tout ce qu’il faut pour réussir : les moyens financiers, les techniques et pourtant, elle n’arrive pas à créer. Malgré leurs différences, elles tirent de cet échange un enseignement, Estella s’affirmant alors d’autant plus.

Un peu plus de Cruella

La part sombre d’Estella prend de plus en plus de place. Elle qui, habituellement, essayait de passer inaperçue, se retrouve avec une personnalité à l’opposé de ce qu’elle était. Plutôt douce avant de se transformer en véritable tempête, Estella se sent différente. Elle en est consciente, Cruella n’est pas très loin..« Cruella : Période noire, blanche et rouge » se lit facilement et rapidement. Il est tout à fait possible de ne pas avoir visionné le film pour le comprendre. Et même s’il n’apporte pas d’intrigue supplémentaire au film, il ajoute un petit quelque chose grâce au format manga que nous croisons très peu chez Disney.

Quelques planches (tome 1) :

Cruella – Auteur : Zakk – ISHIE Hachi – Éditeur : Nobi Nobi – Type : Disney

Chaque tome est disponible au prix de 8,50 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome 1 : 16/ 20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne