Avis manga : Coq de baston – tome 2

Après un excellent premier tome, j’avais clairement qu’une envie : découvrir la suite de cette nouvelle licence disponible chez Mangetsu, Coq de baston. Oui, le personnage principal est un coq qui a pour mission de tuer des monstres géants afin de venger sa soeur. Oui c’est complètement WTF, mais c’est vraiment un pur régal. Visuellement déjà le manga est magnifique, le dessin est précis, l’auteur abuse pour notre plus grand plaisir de page pleine, voire de double page. Le scénario est assez simple en soit, mais on vient surtout lire Coq de baston… pour la baston !

Un seul objectif : se venger

Comme dans le premier volume, nous allons suivre l’aventure de Keiji le coq qui passe son temps finalement à affronter des Kijû (des monstres géants). Pourquoi ? Car l’un d’entre eux à tué sa sœur Sara). Il veut se venger et pour cela, il s’en donne les moyens. Même s’il affirme qu’il a qu’un seul objectif, il arrive régulièrement que ce coq vient à protéger des enfants, des passants dans la rue ou tout simplement des congénères. D’ailleurs il a fait la rencontre d’une petite femelle poussin qu’il a sauvée et qui veut désormais l’épouser. Clairement ça ne l’arrange pas, il a ni envie de se prendre la tête avec ça, ni envie de perdre son temps.

Mais on va rapidement découvrir que Keiji n’est pas insensible à certains charmes. C’est en découvrant Elizabeth, une poule, une ex, qui est de retour pour se venger. Oui, elle s’est sentie abandonnée et trahie et elle n’a qu’un objectif : défoncer Keiji.

Voilà un peu le résumé de ce tome 2 de Coq de baston. Des combats, de l’humour et de l’amour. C’est drôle, bien pensé, bien écrit et surtout bien dessiné. J’accroche toujours autant et je trouve la lecture de ce manga vraiment plaisante. Mangetsu sait vraiment bien choisir ses titres (je pense aussi à Golden Guy disponible récemment). La grande information à retenir dans ce tome 2 concerne l’apparition de monstres mutants. Certains possèdent une plus grande intelligence, d’autres des émotions, un caractère ou la parole. C’est en découvrant tout ça que Keiji va retrouver, potentiellement, la trace de son ennemi juré qui semble lui aussi avoir évolué. Le combat ne s’annonce pas simple et le voyage loin d’être de tout repos. Vivement la suite !

Quelques planches (tome 1) :

Coq de baston – Auteur : SAKURAYA Shû – Éditeur : Mangetsu – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,90€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome 2 : 17/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : 100 Bucket list of the dead - Tome 2
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne