Avis manga : Blue Lock – Tome 7

Quel coup de cœur pour cette licence Blue Lock ! Depuis le début, je suis totalement fan et nous sommes de plus en plus nombreux à l’être. L’arrivée d’un animé va de nouveau faire monter la hype pour cette licence qui cartonne. Tant mieux, un animé dans ce style ne peut que cartonner. C’est le Kuroko Basket du football si vous avez la référence. Depuis quelques chapitres nous suivons Yoichi Isagi qui cherche qu’une seule chose : s’améliorer afin de devenir le numéro 1, le meilleur attaquant de tout le Japon.

A la suite de la défaite contre le trio du top 3 mené par Itoshi, l’équipe d’Isagi perd Bachira. La difficulté commence et voila qu’une nouvelle se rajoute : ils vont devoir affronter Barô, le meilleur buteur de la tour 5, alias « le roi ». Un mec imbu de sa personne mais techniquement tellement au dessus du lot. Le genre de mec qui dès que le but est à moins de 25 mètres peut enclencher une frappe presque imparable. Ce qui va rapidement poser des difficultés puisque l’affrontement se fait sur un petit terrain et que finalement dès l’engagement, il est dangereux.

Bâro, alias « le roi » fait son show

Ce duel opposant Isagi et Nagi contre Bâro et Naruhaya est hyper intéressant. Bien-sûr on se doute de la fin de celui-ci. Bah oui, si Isagi perd, le manga est limite terminé haha. Mais il y a perdre et perdre. L’affrontement est incroyable. C’est l’occasion de voir un fois de plus que les efforts finissent par payer pour Isagi mais surtout de voir le talent de chacun des joueurs. Et bordel, ce Bâro est peut être imbuvable mais il est divinement fort sur le terrain.

Visuellement le manga est toujours aussi incroyable. Voir chaque joueur exceller dans son style c’est ultra plaisant. Les zooms sur les visages, sur les expressions, c’est un délice à regarder. Pourtant un manga sportif, c’est toujours difficile pour l’auteur de créer une dynamique et de bien faire comprendre les gestes. Je suis passionné par le football depuis toujours et je peux vous assurer que vous allez vite tout comprendre. Blue lock, c’est fort, très fort même. Comme d’habitude tout s’enchaine vite, très vite. Après la fin d’un match, un autre est annoncé cette fois-ci c’est face à un autre trio, a des joueurs loin d’être inconnus pour Isagi. Vivement le tome 8 de Blue Lock pour découvrir tout ça.

Quelques planches (tome 7) :

© Muneyuki Kaneshiro, Yusuke Nomura / Kodansha Ltd.

Blue Lock – Auteur : Yusuke Nomura (dessins) & Muneyuki Kaneshiro (scénario) – Éditeur : Pika – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 7,20 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome 7 : 18/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Parasite Reversi - tome 2
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn