Avis Bande-dessinée : Une vie en parallèle aux éditions Steinkis

Gohan est venu me demander si j’étais intéressé pour lire la bande-dessinée : Une vie en parallèle. Alors par nature je dis pratiquement toujours oui en lecture. Cependant, je ne pensais pas me retrouver face à 500 pages en noir et blanc. La peur de passer des heures à lire ce pavé m’a tout de suite attrapé. En effet il est très rare d’avoir des omnibus de cette épaisseur en bande-dessinée. L’histoire étant vraiment intéressante, je ne pouvais que me lancer dedans et découvrir cette vie en parallèle nous parlant d’homosexualité.

Synopsis

Karl Kling est brouillé avec sa fille depuis plusieurs années. Il commence pourtant à lui écrire une longue lettre, afin de lui dire qui est cet étranger qu’il fut pour elle… De l’après-guerre aux années 1980, tiraillé entre adaptation et rébellion, Karl s’est efforcé de répondre aux normes bourgeoises et a vécu son homosexualité en secret.

C’est comment ?

Je ne vais pas tourner autour du pot. Une vie en parallèle se lit beaucoup plus vite que ne peux le faire penser ses 500 pages. On est très vite transporté par l’histoire de Karl. Les émotions sont clairement partagées avec le lecteur. Elles nous emportent dans le tourbillon de cette vie en parallèle de Karl. A travers le temps nous suivons l’évolution et les combats qu’a du mener Karl pour cacher son secret. Il nous raconte tout avec une lettre écrite pour sa fille. Nous allons voyager entre présent et passé avec des dessins nous imprégnant de la tristesse de notre héros. Le choix du noir et blanc est parfait pour nous transmettre le tout.

Néanmoins cela ne fait pas tout et Une vie en parallèle nous raconte aussi autre chose. Alors certes cette histoire commence dans un autre temps. Et nous serions en droit de se dire que tout ce que vie Karl n’est plus d’actualité. Néanmoins, on ne peut que se rendre compte que cela arrive encore de nos jours. Heureusement la population a quand-même évoluée. Cependant il reste beaucoup trop de Karl aujourd’hui. L’auteur, Matthias Lehmann, traite d’un sujet d’actualité sur fond d’histoire vraie nous remplit d’empathie pour cet ouvrier homosexuel et père de famille.

Conclusion

On ne va pas se mentir, Une vie en parallèle est un vrai bijou de lecture. Poignant, touchant et même gênant parfois, l’auteur sera vous partager cette belle histoire que devrait lire bon nombre de gens qui ne se rendent pas compte des souffrances qu’ils donnent. Ma note : 19/20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne