Avis manga : Blue Lock – Tome 6

A chaque fois qu’un nouveau tome débarque à la maison de Blue Lock, il ne reste pas longtemps dans ma fameuse PAL (pile à lire). Blue Lock, c’est clairement du lourd si tu aimes les shonen sportifs, le foot et même les manga de manière générale. Pour moi, c’est un énorme coup de coeur ! Cette série à un rythme de fou, des personnages ultras charismatiques, du rebondissement et en bonus un dessin juste incroyable. Je vous invite à regarder quelques planches que j’ai sélectionné presque au hasard.

Blue Lock : de nouvelles épreuves

Alors que dans les tomes 4 et 5 nous étions en plein tournoi, voila que le tome 6 change de virage. Dans un premier temps nous allons surtout suivre notre personnage principal : Yoichi Isagi. Il va devoir faire face à une nouvelle épreuve : marquer 100 buts en moins de 50 minutes. A première vue, c’est pas si compliqué. Mais en face, il est opposé à un gardien doté d’une intelligence artificielle. Le ballon arrive aussi à travers différents angles (c’est comme le fameuse cage très stylée dispo dans un club allemand, le Bayern ou Dortmund, je sais plus). Bref, le genre d’exercice que tout attaquant aimerait réaliser. Et surtout, c’est l’occasion pour Yoichi Isagi de s’améliorer face au but. On va donc le voir tenter de nouvelles choses, mieux comprendre la trajectoire, ne pas utiliser forcement toute sa puissance..

Bien-sûr pour corser l’exercice, plus le temps passe plus la difficulté augmente avec par exemple l’ajout de défenseurs (toujours en réalité virtuelle). Une fois cette nouvelle épreuve terminée, qu’il réussit d’ailleurs, sans pour autant être dans les premiers. Une nouvelle épreuve commence : il faut créer des équipes de 3 vs 3 pour s’affronter sur un petit terrain avec une règle particulière : l’équipe qui marque 5 buts en première aura le droit de prendre un joueur adverse pour compléter son équipe.

Le top 3 face à Yoichi Isagi

Première surprise, l’équipe que Yoichi Isagi choisi n’est pas celle a laquelle on pourrait s’attendre. Un nouvel élément, un ancien adversaire vient s’incorporer. Il va falloir trouver rapidement de nouvelles marques, de nouveaux atomes crochus pour s’entendre rapidement sur le terrain et gagner. Malheureusement pour Yoichi Isagi et ses coéquipiers le premier match se fait contre le TOP 3 de la précédente épreuve. On va rapidement comprendre pourquoi ces 3 joueurs ont terminés aussi rapidement l’épreuve face aux buts. Ce sont simplement DES MONSTRES.

Encore une fois, la lecture est rapide, plaisante et intéressante. Le dessin est vraiment incroyable. Pourtant les manga sportifs ne sont pas forcement les plus faciles à représenter. Mais ici c’est fait avec finesse. Je suis toujours aussi fan de certaines planches et à la fin de chaque tome de Blue Lock je n’ai que deux envies : découvrir la suite et découvrir ce manga en version animé. Bonne nouvelle, c’est pour bientôt et j’ai hâte !

Quelques planches (tome 6) :

© Muneyuki Kaneshiro, Yusuke Nomura / Kodansha Ltd.

Blue Lock – Auteur : Yusuke Nomura (dessins) & Muneyuki Kaneshiro (scénario) – Éditeur : Pika – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 7,20 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome 6 : 18/ 20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne