mai

27

Avis manga : Blue Lock – Tome 1 et 2

Par GohanBlog

C’est clairement l’un des mangas que j’attendais le plus ! Blue Lock, j’en ai entendu parler très régulièrement sur les réseaux sociaux, j’ai vu de nombreuses planches passer et bordel, j’étais déjà hypé comme jamais. Cette licence cartonne déjà au Japon ! 13 tomes sont déjà disponibles et l’histoires continue. La série a cumulativement dépassé 3,6 millions d’exemplaires. Des joueurs internationaux Japonais comme Yoshito Ôkubo ont participé a la promotion du titre en s’affichant sur des bandeaux et vidéos pour parler de Blue Lock. Vraiment, la communication autour de ce titre au Japon est incroyable et Pika à lancé les hostilités en France depuis quelques mois. 

De mon côté j’ai eu la chance de recevoir une version provisoire il y a quelques mois du tome 1. L’occasion de plonger dans l’univers et sincèrement, je suis déjà fan. Mais j’ai aussi eu l’occasion de recevoir il y a quelques jours un magnifique press kit autour de la licence contenant des goodies mais surtout les deux premiers tomes du manga :

Blue Lock : un shonen sportif pas comme les autres

Coupe du monde 2018, une belle année pour l’équipe de France et pas une mauvaise année pour le Japon (éliminée en 8ème par manque d’expérience…). Ce nouvel échec incite l’Union japonaise de football à fonder le “Blue Lock”, un centre de formation révolutionnaire rassemblant les 300 meilleurs attaquants lycéens du pays. L’objectif du coach est simple : détecter l’unique attaquant qui écrasera tous ses rivaux par son talent et son hyper-individualisme. C’est la que nous allons découvrir Yoichi Isagi, le personnage principal de ce manga. C’est un joueur bouillant, encore inconnu. Pour percer dans le football, il a qu’une seule solution : devenir l’attaquant ultime. 

Ne croyez pas que Blue Lock est un simple manga de football (en comparaison avec Ao Ashi, c’est loin d’être une critique d’ailleurs). Le titre casse tous les codes du genre et ajoute aux enjeux inhérents aux matchs, le stresse de la sélection : une question de vie ou de mort footballistique. Chaque joueur peut rapidement se faire éliminer et donc voir sa carrière dans le monde du foot se stopper. Car oui, les joueurs éliminés auront aucune chance d’être sélectionné dans l’équipe première du Japon par la suite. C’est le deal. Chacun a accepté celui-ci, mais les conséquences risquent d’être désastreuses pour nombreux d’entre eux.

Yosuke Nomura aux dessins et Muneyuki Kaneshiro au scénario ! 

Classés de 1 à 300, du meilleur au plus mauvais, chaque joueur sont répartis en équipe de 11. Bien-sûr nous allons suivre l’équipe de Yoichi, ce qui donne l’occasion au scénariste de mettre en avant les personnalités, les qualités et les défauts des joueurs présents dans cette “équipe”. On va rapidement voir que certains décident de jouer franc-jeu, d’autres perdent toute notion d’humanité et choisissent d’écraser leurs coéquipiers.

Yosuke Nomura, le dessinateur nous propose vraiment un manga et des personnages charismatiques, un shonen sportif très sombre ! C’est totalement différent de ce que nous avons l’habitude de voir dans ce type de manga, dans ce type d’ambiance shonen sportive. Pour info, le dessinateur était l’assistant de Hajime Isayama, sur l’Attaque des Titans dans de se lancer dans sa propre série en 2014 : Dolly Kill kill. Quant au scénariste, Muneyuki Kaneshiro, il est l’auteur entre autre de nombreux Seinen comme Jagaaan, Billiong Dogs… vous comprenez mieux l’ambiance ? 

Un death game tellement intéressant

Difficile de trop vous en dire sur le scénario des deux premiers tomes du manga de Blue Lock sans vous spoiler. Je préfère clairement éviter le sujet et vous parler de l’ambiance comme je l’ai fait dans les précédentes lignes. Mais une fois de plus, la lecture est ultra plaisante et l’ambiance incroyable. On va vraiment pouvoir découvrir de nombreux joueurs, de nombreux talents. Blue Lock est vraiment un death game intéressant. A la manière des meilleurs series du genre (comme Battle Royale, Doubt ou Alice in Borderland), les personnages se retrouvent face a des épreuves qu’ils ne comprennent pas et au cours desquelles leurs capacités mentales et physiques sont évaluées et poussées à bout. Pourtant dans le Blue Lock, tout à un sens et tout est lié au football : la durée des entraînements, la dimension des pièces, il faut penser football pour le comprendre. Bref, Blue Lock c’est vraiment du lourd et c’est clairement un manga qui va plaire aux fans de football, aux fans de shonen et aux fans de death game. FONCEZ ! 

Quelques planches (tome 1) :

© Muneyuki Kaneshiro, Yusuke Nomura / Kodansha Ltd.

Blue Lock – Auteur : Yusuke Nomura (dessins) & Muneyuki Kaneshiro (scénario) – Éditeur : Pika – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 7,20 € frais de port inclus. Ma note pour ces 2 tomes : 18/ 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.