mai

18

Avis manga : Ao Ashi- tome 1 et 2

Par GohanBlog

J’attendais énormément cette licence Ao Ashi. C’est la première licence du nouvel éditeur Mangetsu et pour le lancement, ils ont décidés de frapper fort en important Ao Ashi, un manga qui a remporté le Prix Shôgakukan 2019 catégorie général et a été nommée au prix Manga Taisho en 2017. Une licence qui comporte déjà 23 tomes et qui a séduit déjà plus de 7 millions de lecteurs au Japon. Clairement, si vous êtes passionné de shonen sportif, de foot, ou de manga même, vous allez très certainement adorer Ao Ashi. Les tomes 1 et 2 seront disponibles dès le 26 mai prochain, j’ai eu la chance de recevoir ça quelques jours avant leurs sorties, je vous propose donc mon avis sur les deux premiers tomes sans aucun spoil. 

Ao Ashi : un manga de foot indispensable pour les passionnés !  

Ao Ashi est clairement un manga qui remporte un beau succès, d’ailleurs, il a remporté la 65e édition des Manga Awards en 2020, l’une des récompenses les plus prestigieuses du monde de la bande dessinée dans l’archipel. A mi chemin entre le shonen sur le terrain et sur le Seinen en dehors, Ao Ashi est vraiment une belle surprise. J’aime beaucoup le rythme que l’auteur, Yûgo Kobayashi, impose au fur et à mesure des chapitres. Dans un premier temps, comme toujours, nous allons découvrir les bases du scénario. Ashito Toi, habite dans la préfecture d’ecime et ne l’a jamais quittée. C’est un joueur de foot surdoué mais il est clairement impulsif, c’est du coup d’ailleurs très facile de le faire sortir de son match. Ses adversaires savent en profiter malheureusement pour lui. Dans son équipe c’est clairement lui le meilleur, tout le monde d’ailleurs lui passe la balle et il doit un peu se débrouiller seul.

Ashito un joueur talentueux 

Ca peut paraitre bizarre, on peut le prendre pour un joueur personnel, mais en réalité, la vérité est légèrement différente quand on connait le personnage et son équipe. Ashito est heureux de jouer dans cette équipe pour une raison simple : il est accepté par ses coéquipiers, accepté comme il est. Ce sont vraiment des amis et même si son rêve est de devenir footballeur professionnel, il ne connait rien a la difficulté d’en devenir un. 

Malgré tout, l’opportunité semble être présente suite à la présence du directeur des U18 du Tokyo Esperion FC, un directeur qui détecte rapidement les capacités de ce joueur. Il l’invite a participer aux détections des U18 à Tokyo. Pour Ashito, c’est à la fois un grand voyage (pas si facile, sa famille est assez “pauvre”, rien que l’envoyer à Tokyo est un sacrifice), mais c’est surtout un énorme challenge. Il va rapidement découvrir qu’il est loin d’être le seul à être fort avec un ballon, que la concurrence existe et que ça ne va pas être facile de percer et d’être sélectionné.

Deux tomes passionnant, une excellent immersion dans le monde du football

Surtout que le directeur qui la recruté est clair : a la fin de la détection, malgré presque 90 participants, il peut n’y avoir aucune recrue. C’est démotivant pour certain, une rage de plus pour d’autres. Nous allons suivre à travers ces deux tomes cette détection, l’esprit d’équipe de certains, l’histoire d’autres joueurs mais bien-sûr l’auteur se focalise sur Ashito. C’est l’occasion de voir ses réactions, voir son talent mais voir aussi a quel point il est motivé. Motivé afin de devenir un joueur professionnel, motivé afin de faire plaisir a sa famille et les rendre fier. 

J’ai clairement dévoré ses deux premiers tomes. La lecture est ultra plaisante, le dessin est vraiment canon. Ashito est hyper charismatique et on s’y attache tout de suite. C’est pas le plus beau, pas le plus grand, pas le plus fort, mais bordel, il a ce petit quelque chose qui fait qu’on s’y attache fort et rapidement. L’auteur sait aussi gérer les phases d’actions, ballon au pied (ou dans les airs haha). Vraiment le dessin est top et colle bien a l’univers, c’est ultra réaliste et j’espère que ça va le rester (j’aime quand c’est fidèle a notre époque). D’ailleurs l’auteur n’hésite pas y placer quelques noms d’équipes de notre époque ou des joueurs connus actuellement, ça c’est cool. Vraiment la lecture est passionnante et encore plus quand, comme moi, vous êtes un fan de foot. J’ai vraiment hâte de lire la suite et de voir l’évolution d’Ashito ! Bravo Mangetsu pour ce lancement. 

Quelques planches du tomes 1 :

Ao Ashi – Auteur : Yûgo Kobayashi – Éditeur : Mangetsu

Ce premier tome est disponible au prix de  6,90€ frais de port inclus.  Ma note pour ces deux premiers tomes :  18 / 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.