novembre

27

Avis manga : Black Clover Quartet Knights tome 1

Par Nitsu

Après le succès du manga principal du même nom, qui d’ailleurs compte déjà plus de 20 tomes, voici un premier spin-off pour Black Clover. Je vous préviens d’ores et déjà, ne lisez pas cette nouvelle version sans avoir lu le manga principal, vous risqueriez de vous spoiler de vous même. Il est donc préférable de lire Black Clover, ou tout du moins avancer pas mal dans l’histoire, pour profiter pleinement de ce spin-off. Mais j’imagine que si ce nouveau manga vous intéresse, c’est que vous connaissez déjà la licence !

Bien sûr on suit toujours les aventures d’Asta mais cette fois ci il n’est pas l’élément principal. En effet, c’est Yami qui sera au centre de l’histoire, en tout cas de ce premier tome. Personnellement c’est mon personnage préféré de la licence donc j’ai été très content d’apprendre qu’on allait encore plus s’intéresser à lui. Alors que la compagnie du taureau noir partait à l’exploration d’un nouveau donjon, le groupe se sépare et Yami se retrouve tout seul. Mais lorsque les compagnons vont le retrouver, il sera allongé au sol, rajeunis de quelques années sans en comprendre les raisons. Le voici redevenu jeune, à l’époque où il n’avait pas encore son propre grimoire !

Black Clover – Quartet Knights, moins d’Asta, plus de Yami !

Et la première chose qu’on peut se dire à la lecture, c’est que bordel, il est fort le Yami. Pour les lecteurs de Black Clover, bien sûr on connait son pouvoir depuis quelques temps, mais le voir sans grimoire aussi puissant, c’est fort. Bien sûr ils vont tous ensemble chercher un moyen de le faire redevenir comme avant, mais la compagnie de l’aube d’or va débarquer pour demander de l’aide pour une mission spécial. Les éléments des deux compagnies vont alors joindre leurs forces afin d’effectuer la mission, tout en essayant de trouver les raisons de la transformation du chef du Taureau Noir. Mais c’est sans compter sur l’apparition d’ennemis coriaces !

Concrètement ce premier tome est très cool. C’est dans la parfaite continuité de la licence. C’est drôle, ça ne manque pas d’action, visuellement c’est très proche du manga original donc rien à redire. Comme je l’ai dis au dessus c’est beaucoup moins centré sur Asta et ça n’est pas une mauvaise chose. D’ailleurs c’est un spin off inspiré du jeu vidéo du même nom mais n’ayant pas joué au jeu, je ne pourrais pas vous en dire plus ! En tout cas, trois tomes sont déjà disponibles au Japon et à l’heure où vous lisez ceci, le tome 2 est probablement déjà sorti chez nous. Donc si vous êtes fan de près ou de loin de Black Clover, foncez ça en vaut la peine !

Quelques planches (du tome 1):

Black Clover – Quartet Knights – Auteur : Yumiya Tashiro – Éditeur : Kazé – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de .  Ma note pour ce tome 4 : 17 / 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.