Avis manga : Black Box – Tome 5

J’attendais avec beaucoup d’impatience le tome 5 de Black Box, c’est déjà l’avant-dernier tome de cette excellente série. Il faut dire que l’auteur, Tsutomu Takahashi, propose véritablement de belles pépites (comme Sidooh, Neun ou encore Bakuon Rettô). Petit retour sur Black Box avant de vous parler particulièrement du tome 5. Nous avions découvert Ryoga, un jeune homme avec une ambition unique dans sa vie : devenir le meilleur boxeur du pays. Pour cela, il n’hésite pas à consacrer sa vie à cette passion. Mais on va rapidement découvrir que derrière tout ça se cache une réalité bien différente, un passé pesant pour lui et sa famille.

Ryoga, c’est le genre de personnage qui reste en tête. Un mec antipathique, l’antihéros par excellence en soit. On a du mal à l’aimer et pourtant, on s’inquiète pour lui, on lui veut que du bien. Mais lui de son côté, il a un objectif à remplir et veut tout faire pour réussir. Quitte à être une mauvaise personne, cela ne lui pose pas de problème. De toute façon, dans le fond, il s’en fou, il est jugé comme un criminel depuis toujours. Son affrontement titanesque avec Reon ne fait qu’amplifier le dégoût des gens envers lui.

Un combat titanesque !

Ce tome 5 nous montre la fin du combat opposant Ryoga à Reon, un combat titanesque. D’une extrême violence ou finalement tous les coups son permis. Pour le lecteur, ce n’est pas déplaisant à voir, il faut dire que l’auteur nous a habitués à voir autant de violence. Ryoga comme à son habitude, sa mauvaise habitude même, accepte de recevoir des coups, de nombreux coups, avant d’en donner avec difficulté. Je ne préfère pas vous dévoiler la fin du combat pour vous garder la surprise. Mais on a toujours l’impression que même terminé, le combat et la haine entre ces deux-là ne s’arrêtera pas là.

Fin du combat, début d’un autre. Oui, Ryoga ne s’arrêtera pas tant que sa mission n’est pas accomplie. Malgré tout, on commence à voir que la fatigue prend le dessus et qu’il commence à avoir d’autres objectifs, d’autres ambitions, d’autres envies. J’ai encore du mal à voir comment l’auteur va conclure cette histoire. J’ai hâte de découvrir le 6ème et dernier tome de Black Box, une série qui comme les précédentes de l’auteur, m’intrigue et me plaît beaucoup.

Quelques planches (tome 5) :

Black Box – Auteur : Tsutomu Takahashi – Éditeur : Pika édition – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 8,20€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 16/ 20

Découvrez aussi   Ma journée à la Japan Expo !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn