Avis manga : Black Box – Tome 2

Après la découverte du premier tome du manga Black Box chez Pika édition, j’avais bien envie de découvrir la suite de cette nouvelle licence. C’est signé Tsutomu Takahashi, un auteur que vous connaissez peut être pour sa licence Neun (que j’avais bien apprécié ) à l’époque. Concernant Black Box, sachez que cette licence sera une fois de plus assez courte puisqu’elle se termine en 6 tomes. Comme pour Neun, ça s’annonce sombre et violent, un mélange que j’apprécie particulièrement. En bonus l’auteur possède vraiment un style graphique bien sympa.

Black Box : un univers sombre et violent

Ryoga Ishida continue de grimper les niveaux. Après avoir mis au tapis le champion de la catégorie C, il ne souhaite qu’une chose : grimper de nouveau dans le classement. Pour ça « rien de plus simple », il faut gagner face à plus fort. Ryoga est hyper motivé et comme d’habitude semble écouter mot pour mot les conseils de son père. Un père qui continue de suivre son parcours, de le coacher, de l’aider, tout ça a partir de sa cellule de prison.

D’un autre côté, on retrouve aussi Rie, une jeune journaliste qui cherche à écrire un article sur Ryoga, sur sa famille. Ça semble un poil « putaclick », le but étant de mettre en avant son côté meurtrier, il est le frère et le fils d’une meurtrier, alors pourquoi pas lui ? Elle attend qu’une chose : qu’il tue quelqu’un lors d’un combat. Surtout que lorsqu’il combat il semble avoir une aura meurtrière… Mouais.

Rie et Ryoga, une relation naissante

Mais d’un autre côté, on sent aussi que Rie semble un poil s’attacher à Ryoga. Elle souhaite vraiment le découvrir et pour ça elle est prête à tout. Je pense que le fond est bon mais la forme beaucoup moins. Surtout Ryoga lui passe son temps à la rejeter, sans aucune pitié. Il s’intéresse qu’a une chose : combattre et devenir le meilleur. Les filles ? pas intéressé ! La bouffe ? pas intéressé ! Les sorties ? c’est pareil !

Ce tome 2 nous montre aussi un nouvel adversaire hyper charismatique : Reon Shidoh, vedette actuelle du kick-boxing, et champion poids plumes du club Spark. Un mec qui semble taillé pour le combat, tout de suite la connexion se fait et c’est pas de l’amitié… On va donc avoir le droit à plusieurs combats (car oui, un seul, c’est jamais assez…), c’est surtout l’occasion de voir Ryoga en difficulté face à un adversaire qui maitrise les jambes. Visuellement j’aime toujours autant ce manga et le scénario se met petit a petit en place, hâte de découvrir la suite !

Quelques planches (tome 1) :

Black Box – Auteur : Tsutomu Takahashi – Éditeur : Pika édition – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 8,20€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 14/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Deep Sea Aquarium Magmell - Tome 7
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn