Avis manga : Adabana – tome 3

C’était l’un de mes coups de cœur cette année chez Kana, voici que le tome 3, le dernier tome d’Adabana débarque pour mon plus grand plaisir. Ce thriller en 3 tomes, c’est vraiment une licence faite pour moi. Tout de suite dispo dans une sorte de perfect édition (format plus grand, papier de qualité…), c’est une édition qui met clairement bien en valeur ce récit. Un thriller choc qui montre toute la noirceur de la nature humaine. Je préfère vous prévenir et c’est rare, mais ici pas le choix, il y aura bien des spoils durant ma critique de ce tome 3. Pas le choix pour le coup.

La nature humaine dans toute sa noirceur

Le tome 2 était totalement incroyable puisque nous avions eu les explications de Mizuki. Pourquoi avait elle avoué ce crime ? Dans quelle conditions ? Pour quelles raisons ? Tout s’éclaircit enfin pour nous, mais aussi finalement pour ses avocats qui voulaient absolument finalement lui apporter de l’aide. Mais vous l’aurez compris, avec Mizuki, rien n’est forcement très simple. Elle est très intelligente, très calculatrice, mais souhaite surtout une chose : venger sa meilleure amie Mako.

Le tome 3 est vraiment bien écrit, ça nous plonge dans un récit passionnant, un thriller profond. C’est vraiment le type d’histoire qui serait hyper bien adaptée dans une série Netflix par exemple. En tout cas, je serai dans les premiers à visionner tout ça avec grand plaisir. Nous allons découvrir la véritable mort de Mako, les véritables enjeux pour Akatsuki mais surtout nous allons découvrir comment Mizuki va retourner les différentes situations.

Un suspense fascinant de bout en bout

Oui, Mizuki va devoir mentir à la fois aux juges, à ses avocats, pour finalement arriver a ses fins. C’est pas une chose facile, elle préfère clairement prendre une peine de prison plutôt que de voir Akatsuki s’en sortir indemne dans tout ça. Pourtant, à la base, quand on y réfléchit bien, elle joue bien sûr un rôle essentiel dans tout ça, mais elle n’est pas directement condamnable. Mais pour Mizuki, une condamnation, si elle permet de rendre justice à Mako, c’est le strict minimum. Retournement de situation, annonces aux derniers moments du procès, tout semble calculé de la part de Mizuki et même ses avocats hallucinent. Un tour de force de sa part,  qui est très sincèrement admirable. Une amitié comme peu de monde aurait respecté si bien. Une lecture encore une fois ultra agréable, un suspense fascinant de bout en bout, l’autrice NON propose vraiment un thriller incroyable qui restera longtemps dans ma tête. 3 tomes, que du plaisir, allez-y, foncez découvrir cette magnifique œuvre qu’est Adabana !

Quelques planches (tome 1) :

ADABANA © 2020 by NON/SHUEISHA Inc.

Adabana – Auteur : NON – Éditeur : Kana – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 12,70€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome 3 : 17/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Atlantid (tome 1)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn