juin

08

Avis comics Year Zero Tome 1. Quand les morts se lèvent…

Par Stommy_Cop

Quand j’ai vu la page de la couverture de Year Zero, je l’ai trouvé aussitôt très belle. Néanmoins je n’ai pu m’empêcher de me dire que j’allais encore avoir une histoire de zombie. Ceci étant dit le synopsis m’a paru original et piqué ma curiosité. Les pandémies mondiales, les zombies etc… Ce sont des sujets qui sont, à mon gout, trop utilisé depuis The Walking Dead. Mais quand c’est Benjamin Percy qui est à la baguette on peut s’attendre à du lourd. C’est donc sans attente particulière que je me suis jeté dans Year Zero. Déception ?

Synopsis

Nous suivons cinq survivants d’une terrible pandémie mondiale qui a provoqué l’avènement de l’ère des zombies. Comment un tueur à gages japonais, un gamin des rues mexicain, un survivaliste américain, une jeune femme afghane et une scientifique du cercle polaire vont-ils réussir à survivre ? Cette plongée dans un univers apocalyptique permet d’aborder des thèmes éthiques et théologiques.

C’est comment ?

Alors que je viens de finir de vous donner mon avis sur Falcon & Winter soldier, la transition avec les zombies est fulgurante. D’un côté de l’action avec des super-héros saupoudré d’humour. De l’autre, la mort, de la survie et une prise de conscience sur la société d’aujourd’hui. Car Year Zero nous entraine dans les aventures de quatre personnages (super-héros ?) qui vont devoir vivre avec ces zombies. Vous n’aurez pas ici un groupe qui s’unit pour faire front, mais des individualités. Les sujets seront abordés de sorte à nous faire comprendre que même quand on est en pleine pandémie certains problèmes restent. Celui qui m’a le plus touché dans Year Zero c’est la traductrice afghane. Avoir ces problèmes de religion dans une période pareille n’est pas surprenant et c’est bien là le souci. L’écriture et les dessins de ce comics sont tout bonnement parfait. On est pris en étau par les aventures des quatre protagonistes qui sont mis en pause au meilleur moment et nous donnerai presque envie de tourner vite les pages pour connaitre la suite. Du grand art.

Conclusion

Je suis parti dans ma lecture avec un léger frein. Year Zero m’a totalement embarqué dans les aventures de ces héros qui nous donnent une vision différente d’une apocalypse et qui nous donne à réfléchir. Benjamin Percy à réussi a réécrire un mode habité par les zombies. Et pour ça chapeau. Ma note : 18/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.