mars

08

Avis comics Immortals Fenyx Rising : L’odysée de Fenyx. Tome 1

Par Stommy_Cop

C’est devenu une habitude chez Glénat de nous proposer des comics/BD issus de l’univers des jeux vidéo. La dernière fois je vous avez parlé de Watch dogs Légion et cette aventure m’avait bien plu dans son ensemble. Avoir fait le jeu avait aussi bien aidé à m’imprégner de l’histoire. Pour Immortals Fenyx Rising : L’odysée de Fenyx je ne connais de l’univers seulement de ce qu’a dit Voltxs sur son test du jeu et de ce que j’ai vu sur différentes vidéos. Mais j’adore le côté Grèce antique et leurs dieux. Alors qu’ai-je retenu de cette BD ?

Synopsis

Le jour où Tantale invite les dieux olympiens à sa table, Fenyx, elle, n’est pas conviée au banquet. Pourtant l’intrépide guerrière se faufile à travers les couloirs, traquant ombres et recoins du palais… Car le roi des dieux, Zeus, l’a chargée d’une mission : récupérer un objet que l’hôte de la soirée lui aurait dérobé : un chien automate fait d’or, cadeau de son frère Héphaïstos. Mais cette mission prend vite un tournant étrange et une valeur bien dérisoire, lorsque les invités divins réalisent qu’en guise de repas, Tantale leur a servi la chair de son propre fils, Pelops ! Dégoûtée par autant de vaine folie, Fenyx décide de se rendre jusqu’aux Enfers pour rétablir cette injustice et extraire le jeune homme de son tragique destin. Une noble cause qui l’amènera au-devant de nombreux périls, provoquant sans le vouloir, le courroux d’une divinité qui dans l’ombre, dresse de nombreux obstacles sur sa route

C’est comment ?

Sur un scénario de Nykko avec des dessins de Siamh (Une interview exclusive arrive sur le blog) et l’aide de Looky, Immortals Fenyx Rising : L’odysée de Fenyx est clairement comme le jeu vidéo éponyme. Plein de couleur et de rythme. C’est vivant et surtout très beau. Les dessins sont fins et propres. Certains passages on ressent les personnages un peu rigides, mais rien de bien choquant et le tout se marie parfaitement. Pour ceux ayant fait le jeu vous aurez la sensation d’avoir entre les mains un DLC du jeu ou vous suivez les aventures de notre héroïne sans avoir besoin de faire la moindre interaction. Pour ma part qui n’est pas joué au jeu vidéo, cela m’a clairement donné envie de le faire. A travers les pages du comics j’ai vraiment senti ce que j’ai pu voir en vidéo niveau des couleurs et de l’univers. Le mélange est parfait. Fenyx est apparemment égale à elle-même au niveau du caractère et quand on finit ce premier tome on apprend que la BD a été faite avant le jeu vidéo et que les personnages ont été créés en amont et quand on voit le rendu final on constate que la collaboration avec Ubisoft a été totale.

Conclusion

J’ai beaucoup aimé ce premier tome de Immortals Fenyx Rising : L’odysée de Fenyx  et j’ai déjà hâte de découvrir le deuxième et dernier tome des aventures de Fenyx. Je vous donne des nouvelles très vite en publiant cette interview de Siamh qui va nous donner certaines révélations sur ses projets présents et futurs.

Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.