octobre

04

Avis comics : Dark Vador, le coeur sombre des Sith. Un peu de lumière ?

Par Stommy_Cop

Cela fait un petit moment que je n’avais pas lu de comics sur Dark Vador. En tous les cas, pas depuis : Je suis Dark Vador. Retrouvant plaisir à relire des comics sur cet univers, je me suis lancé avec plaisir sur celui-ci. Il faut dire qu’il reste l’incarnation du méchant ultime et une référence. Cependant sa légende s’est surtout construite à travers les différents récits. Il faut avouer que dans la première trilogie, il n’a jamais fait preuve de puissance. Son charisme suffisait. C’est donc avec envie que j’ai découvert Dark Vador, le cœur sombre des Sith.

Synopsis

Dark Vador vient d’annoncer à Luke Skywalker qu’il est son père… et il a été rejeté par son fils. La colère bouillonne dans le sang du Seigneur Noir des Sith qui a souhaité faire payer ceux qu’il tient pour responsables de sa relation brisée avec Luke. Cette quête va le faire plonger dans son passé et le mener sur la piste de Padmé Amidala, l’amour de sa vie.

C’est comment ?

J’ai été bluffé par ce premier tome de Dark Vador, le cœur sombre des Sith. On y découvre un personnage totalement chamboulé par sa révélation à Luke Skywalker. Le : « Je suis ton père » a des conséquences inconnues et très surprenantes. Voir le seigneur Sith chamboulé et perturbé est rare. Il va partir dans une croisade de vérité pour découvrir ce passé dont il ignore tout. Néanmoins et malgré notre envie de le voir basculer du bon côté de la force il n’en sera rien. Cependant cela ne va pas l’empêcher de retourner dans son histoire passée et retourner sur tous les sites ou il est passé en tant qu’Anakin Skywalker. La rencontre avec certains personnages va autant nous chambouler que lui. Je dois avouer que c’est un premier tome rythmé qui va nous rappeler au bon souvenir de la seconde trilogie.

Il faut dire que voir Dark Vador se remémorer son passé à un côté très jouissif et va surtout nous permettre de comprendre les événement du film : Le retour du Jedi. Cependant il ne faut pas croire que c’est ce comics qui explique tout. Néanmoins, il a la force de faire comprendre un peu plus ce que ressent le seigneur site à travers le cœur sombre des Sith. La transition des dessins est parfaite avec des passages limite en sépia quand nous sommes dans l’esprit de feu Anakin. Et la démonstration de puissance de Dark Vador et palpable.

Conclusion

Dark Vador, le coeur sombre des Sith est un excellent premier tome. Il nous montre un côté du seigneur Sith jamais vu. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite.

Ma note : 18/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.