février

07

Beta Ghost Recon : ce qu’il faut encore corriger !

Par Voltxs

test ghost recon wildlands

Ghost Recon Wildlands, mon coup de coeur de l’E3 2016, confirmé à la Gamescom, et je n’attendais plus que la démo pour me faire un avis plus conséquent sur le jeu. J’ai pu y joué dès vendredi après midi quelques heures, et également quelques heures dimanche en solo avec IA et en coop online avec des amis ou des inconnus.

Première étape, vous commencez par personnaliser votre personnage à votre goût ou full aléatoire comme vous voulez. Puis vous lancer dans l’aventure pour abolir le cartel de la drogue en Bolivie ! Premier ressenti en lançant le jeu, c’est magnifique! Plein de verdure, une bonne distance de vue sans brume, mais avec tout de même du cliping quand on est en voiture.

Les gros ++++

  • Le jeu en coop, faire les missions rien qu’à deux avec un pote, et bien se synchroniser sur les tirs, franchement c’est le kiff. Quand on réussi une infiltration sans se faire repérer, c’est jubilatoire. Et attention les balles font très mal, donc les confrontations directes sont vraiment à proscrire!
  • La végétation et pouvoir se planquer facilement pour choisir son approche.
  • La grandeur du terrain de jeu !
  • Le scénario
  • La diversité des véhicules
  • Les snipers :p

ghost recon wildlands

Les choses à revoir avant la sortie svp :

  • Le système de mission. Pourtant balayer très habilement par l’excellent Watch Dogs 2, j’ai bien peur que l’on retombe dans les travers d’Ubisoft, à juste aller de points en points pour débloquer une zone. On pourrait même presque parler d’un Far Cry 5 dans les similitudes.
  • La conduite des véhicules, ça passe encore pour les voitures et moto (bien qu’un peu molassone à mon goût), mais l’avion et l’hélicoptère, c’est l’incompréhension… L’hélico est vraiment chiant à piloter juste pour aller en ligne droite. Peut-être faut-il son brevet de pilotage ??
  • Les bugs de positionnement de ses coéquipiers. Soit Didjason était invisible, soit au mauvais endroit soit en train de flotter dans les airs. Ou encore, j’ai vu des motos se conduire toute seule sans pnj dessus.
  • Puis l’IA… toujours le point faible des jeux avec une équipe artificielle. Ils passent tranquille devant les ennemis sans se faire repérer, alors que toi t’as galérer comme un con pour t’infiltrer ni vu ni connu. Bref, faut jouer avec ses potes.

Pour illustrer les bugs de positionnements, voici quelques images.

GhostRecon2Par exemple ci-dessus, Didjason alias Didjeri apparaît chez moi sur le bord du balcon en train de flotter, alors qu’en fait il était au volant de la jeep juste à gauche. Jeep que je voyais donc avancer tout seul sans conducteur ^^

GhostRecon

Ou encore ici, où lui se voyait au volant de la voiture, alors que pour moi il apparaissait flottant encastré dans le pare brise arrière. On espère donc un bon gros patch day one pour le lancement de Ghost Recon, car il est vraiment prometteur dans le jeu en équipe. Wait & see ! Pour ceux qui ont pu tester la béta également, vous avez rencontré ce genre de soucis technique ?

Une réponse à “Beta Ghost Recon : ce qu’il faut encore corriger !”

  1. Stommy_cop dit :

    Le gros bug c’est pas plutôt didjason qui a allumé sa ps4 ? Mdrrrrrrr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *