octobre

10

Test WRC 8 FIA World rally championship. Simulation ultime ?

Par Stommy_Cop

J’ai toujours de l’appréhension quand un jeu arrive sous une licence officielle, ce n’est pas toujours signe de jeu de qualité et pour preuve la cinquième édition de WRC était une purge totale et il a fallut attendre la version 7 pour avoir un vrai jeu de rallye qui tient la route et pas qu’un peu. Donc pourquoi cette année serait elle différente ? Autant nous n’avions pas voulu tester WRC 6 à cause du cinq dans une période ou beaucoup de jeux sortent on sélectionne nos tests. Mais après un très bon WRC 7 on ne pouvais pas éviter ce WRC 8 FIA World rally championship. Enfin la simulation ultime ?

Synopsis

Non mais il n’y en a pas hein. Le seul but ici c’est la victoire et d’être champion du monde de WRC. Le mode carrière vous permettra d’arriver à cela. Jeune pilote vous grimperai les échelons et si vous êtes assez bon, vous serez peut-être bien notre nouveau Sébastien Loeb, qui reste une légende dans ce sport. Mais ça ne sera pas facile je vous préviens. Vous avez plusieurs modes de catégories : la junior, la WRC-2 et bien évidemment l’épreuve reine la WRC. Il y a aussi d’autres mode de jeu dont je parlerai dans ce test. S’il y a longtemps que vous n’avez pas joué à un jeu de rallye, lancez vous d’abord sur la partie junior pour vous faire la main. Les voitures sont moins puissantes, mais les sensations sont toutes aussi prenantes. Et avec  50 équipages, 14 rallyes et plus de 100 spéciales de la saison 2019 il y a de quoi faire.

Toujours aussi beau ?

La version sept m’avais enthousiasmé niveau graphisme au point de vouloir m’arrêter durant les courses pour regarder les paysages et les animations de bord de route. L’inconvénient étant de ne pas pouvoir faire de bons temps c’est sur, mais c’était vraiment beau et que donne donc WRC 8 FIA World rally championship ? On ne va pas y aller par quatre chemins et le dire de suite c’est encore plus beau que le septième ça envoie des paillettes dans les yeux Kevin !!! Tout est dans le détail je dirai même les détails. Rien n’a été oublié, le bruit des hélicoptères, les cailloux sous les roues, le brouhaha des spectateurs, le passage des pilotes qui vous ont précédés et les endroits où ils ont fait des sorties de route, bref c’est vraiment du high level il faut le dire. Et que dire justement de la météo qui va jouer grandement dans votre conduite et la réaction de votre voiture ? Imaginez vous partez sous des trombes d’eau et un kilomètre plus loin vous vous retrouvez sous un soleil de plomb et vice-versa. Il faudra bien faire attention aux conditions météorologiques. C’est un grand oui pour la retranscription de l’univers WRC et ses aléas.

Simulation ultime ?

Je trouvais le mode carrière très complet dans l’épisode précédent, mais là il faut dire que deux ans plus tard Kylotonn a tout refait de A à Z et nous propose un mode carrière tout neuf et surtout bien plus complet avec une toute nouvelle arborescence et de nouveaux menus. L’immersion est totale et bien réalisée. Toujours les modes juniors WRC-2 et la catégorie reine le WRC. En commençant en junior vous aurez l’avantage d’avoir les mêmes voitures, Ford fiesta R2, que tous les autres concurrents et c’est donc vos réglages et votre pilotage qui fera la différence. Et il faudra être un très bon pilote pour que les grosses écuries vous remarques et veuillent vous engager pour piloter leurs bolides. Vous allez également être un manager, car c’est toute l’équipe qu’il va falloir gérer. Le repos, le moral, l’investissement et le recrutement à travers les mécaniciens, kinésithérapeutes, agents, ingénieurs et autres météorologues. Tout ce petit monde vous permettra et vous mettra dans les meilleures conditions pour devenir le pilote ultime (après il faut être bon manette en main aussi). C’est donc méga complet, avec même un arbre de compétence comme dans tout bon RPG qui se respecte.

Conclusion

WRC 8 FIA World rally championship a mis deux ans pour arriver sur nos consoles et c’est une très bonne chose car Kylotonn nous propose un jeu de toute beauté ou rien ne manque et tout est complet. Que ce soit graphiquement, niveau gameplay et immersion et je n’ai pas de reproche à lui faire. Même la conduite qui reste très précise et ne laisse le droit à aucune erreur me convient très bien. Alors foncez!!! Dispo au prix de 48.90€ frais de port inclus. Ma note : 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.