septembre

25

Test The dark pictures anthology : Man of Medan. Horrible ?

Par Stommy_Cop

Soyons clair, j’ai vraiment réclamé à Gohan The dark pictures anthology : Man of medan pour en faire le test sur le blog. J’avais tellement adoré son grand frère Until dawn sorti en 2015 que je me languissé d’une suite ou un autre jeu dans le même style. Un action-aventure typique survival-horror ou chaque action ou choix ne se change pas et à un impact sur l’histoire et les personnages. Impossible de revenir en arrière. Et si en plus on sursaute devant son écran quoi de mieux ? Mais l’attente n’a pas été de trop ? La barre mise par Until dawn n’était pas trop haute ? Et ça a intérêt d’être bon, car c’est une anthologie. Réponse…

Synopsis

C’est typiquement le genre de scénario de film de suspense ou de terreur à la Scream. C’est donc cinq adultes qui embarque sur un bateau pour faire de la plongée et découvrir une avion abîmé au fond de l’océan et découvrir ses secrets et son trésor. Mais, une bande de pirate débarque et font prisonniers nos héros pour au final se retrouver sur un bateau militaire fantôme perdu au milieu de l’océan.

Trois parties

Pour faire plus court appelons ce jeu Man of Medan et donc Man of Medan est inspiré directement de la légende du bateau Ourang Medan où vous trouverez toutes les informations sur sa page wikipédia. J’aime bien ce côté où tu pars d’une histoire vraie ou d’un conte connu pour en faire un jeu et s’y aventurer. Cela donne une saveur supplémentaire et l’impression de savoir ou on met les pieds. L’histoire est découpée en trois parties totalement inégales dans le rythme je dois l’avouer. La première partie va nous faire une présentation des personnages et de leur relation, une sorte de mise en place pour nous montrer les traits de caractère de chacun. Nous allons ensuite partir sur le début de l’aventure et le vrai début des choix dans l’histoire. Et pour finir la dernière partie qui va regrouper le cœur du scénario la terreur. Et comme je l’ai dit plus haut j’ai trouvé ces trois parties bien inégales, mais j’y reviendrai plus tard.

Les points fâcheux

J’ai été un peu déçu dans la construction de l’histoire qui est bien mal équilibré dans son ensemble. Cette sensation que tout a été lâché à la fin et du coup on passe la moitié du jeu sans vraiment de frisson et on se retrouve avec des longueurs bien inutiles surtout quand on sait que le temps pris à découvrir les cinq protagonistes et trop long et presque inutile car les suites ne les intégrerons pas. Le juste milieu n’a pas été trouvé. On ne rentre pas vite dans le vif du sujet et quand on sait que le jeu dure en moyenne quatre à cinq heures… Le gameplay est un peu lourd et les personnages beaucoup trop rigides, le joystick de droite aurait du être utilisé pour les déplacements au lieu du déplacement trop restrictif d’une lampe torche si peu utile. Et je ne parle pas des freezes présents régulièrement et surtout dans les phases d’actions qui gâchent un peu le plaisir de jouer par moment.

C’est si mauvais ?

Je fais partie de la team qui va aimer Man of Medan malgré ses défauts, devoir réagir rapidement de répondre rapidement de faire des choix rapides ne peut que vous faire agir comme vous auriez fais réellement. Et c’est la beauté du jeu. Ce qui va rester surprenant c’est de jouer en coop à plusieurs devant la télé (jusqu’à 5!!!!) ou en ligne avec son casque accroché à vos oreilles. Alors, c’est un jeu qui s’oriente survival-horror certes, mais avoir cinq potes devant la télé et dans le noir et avoir peur en même temps ne peux que vous donner des fous rires garanties!!! Alors oui le jeu est court et oui certains choix ne changeront rien à l’intrigue comme certaines réponses et style de choix avec vos camarades (et c’est bien dommage), mais tout cela est corrigé par une atmosphère prenante et certaines caméras bien placées. Il va falloir bien réagir, à temps et faire les bons choix pour sauver vos cinq héros, mais surtout un maximum. Perso sur ma première tentative j’en ai sauvé que deux.

Conclusion

Pour moi The dark pictures anthology : Man of Medan est un bon jeu qui reste inférieur à son grand-frère Until dawn. Trop court (mais le prix ne dépasse pas les 30€) et dont le rythme est mal dosé, mais dans l’ensemble on prendra plaisir d’y revenir pour essayer de sauver tout le monde.

Ma note : 13/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.