décembre

10

Test The Bradwell conspiracy : Une bonne impression en 3D ?

Par Stommy_Cop

On dirait que les FPS commencent à montrer leur petit bout de nez sur la Nintendo Switch et c’est une très bonne chose je dois le dire. Le côté nomade de la console de Big N est bien appropriée pour ce style de jeu. The Bradwell conspiracy est sortie sur toutes les plateformes de jeu. Se voulant digital il est même disponible sur Apple arcade le nouveau service de jeu en streaming d’Apple. Mais pour ce test on va rester sur la petite dernière de chez Nintendo et se pencher sur ce FPS à la sauce casse-tête.

Synopsis

Vous êtes un visiteur du musée Bradwell, situé en Angleterre, lorsqu’une violente explosion a lieu. Vous vous réveillez au milieu des débris du musée seul et aphone… Comme c’est un musée technologique vous allez vite trouver des lunettes qui vont vous relier à l’IA des lieux qui va pouvoir vous aider à vous en sortir, surtout que vous allez “croiser” Amber Rose qui comme vous est coincée et à vous deux vous devrez vous échapper.

Violence ?

L’écriture est vraiment bien faite et quand il s’agit d’un jeu de ce type il est important qu’elle soit réussite et c’est le cas. Sans trop spolier on va vite découvrir que ce bête musée Bradwell renferme un vaste sous-sol ou un laboratoire secret s’y trouve et c’est grâce à ce laboratoire clandestin que vous allez pouvoir vous échapper, enfin surtout grâce à ce que vous y allez trouver. Dans The Bradwell conspiracy c’est zéro violence pas d’ennemis si ce n’est le musée et ce laboratoire eux-mêmes. Tout tient dans votre réflexion et votre aptitude à résoudre les énigmes qui vont se présenter devant vous. Le scénario se déroule au fur à mesure devant vous et même si vous êtes aphone à cause de la fumée avalée vous aurez des moyens de communiquer avec l’IA et Ambre à travers les photos que vous pourrez prendre.

Gameplay

Alors comme je le disais plus haut, c’est un FPS mais vous n’y trouverai pas d’aliens ou de méchant à tuer avec votre arsenal de l’espace qui vous transforme de visiteur à super-héros. The Bradwell conspiracy est un pur jeu de réflexion ou votre seule arme sera votre cerveau. Grâce à un pistolet (zéro violence je vous dit) qui permet d’imprimer des objets en 3D vous pourrez progresser en créant des plateformes et autres objets utiles. Mais pour ce faire il faudra trouver la matière première et pour le coup elle ne se trouve pas facilement et n’est pas illimitée. La bonne idée vient du fait de pouvoir effacer un objet créé pour récupérer la matière nécessaire pour recommencer ailleurs, mais pour cela il faut être proche et attention à ne pas reprendre n’importe quoi car c’est sujet à tomber et se retrouver bloquer et devoir recommencer à la dernière sauvegarde.

Conclusion

The Bradwell conspiracy nous amène dans une bonne petite aventure de réflexion, qui malgré sa durée de vie faible (comme son prix en même-temps) qui est d’environ 6 heures, très prenante et qui va vous faire tirer les cheveux par moment. Rien de bling-bling dans ce jeu, mais tout est assumé et cela fait du bien d’avoir ce type de jeu surtout sur la Nintendo Switch. Disponible au prix de 19,99 € sur le Nintendo Eshop. Ma note : 14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.