décembre

10

Avis manga : Dragon Ball Super (tome 9)

Par GohanBlog

Dragon Ball, c’est clairement une licence phénomène, une licence incroyable, une licence qui touche énormément de monde. Avec un nom comme “Gohanblog”, vous vous en doutez, je suis un peu (trop) fan de la licence. J’étais heureux de découvrir et lire ce manga quand j’étais enfant et maintenant je suis heureux de découvrir la suite en étant adulte. Oui, Dragon Ball Super est pour moi une bonne nouvelle. Ce n’est peut être pas parfait. Mais c’est souvent le cas quand on attends depuis des années quelque chose en particulier.

L’animé de Dragon Ball Super étant dans l’ensemble intéressant, une fois de plus pas parfait car décevant sur de nombreux points. Des points que Toyotaro essaye de rattraper dans la version manga qui arrive après l’animé. L’occasion de gommer quelques défauts et d’apporter quelques subtilités. Ce que fait l’auteur finalement depuis le début et c’est plutôt cool. Ce tome 9 de Dragon Ball Super nous propose de découvrir la fin de l’arc “survie de l’univers”. ENFIN. Car oui clairement, l’idée était bonne mais la réalisation beaucoup moins. Heureusement en manga c’est bien moins long et plutôt agréable à regarder. C’est une fois de plus l’occasion de voir Goku arborer une nouvelle transformation qui ne maitrise pas encore pleinement : l’ultra instinct (traduit ici par réflexe transcendantal). Si vous n’avez pas vu l’animé, je suis presque sur que vous allez aimer cet arc, le trouve assez intéressant. Contrairement à l’animé d’ailleurs nous découvrons certains détails intéressants comme le souhaite que souhaite réaliser Jiren s’il gagne le tournoi. Il veut ressusciter son ancien maitre afin de lui montrer a quel point il est devenu puissant. C’est cool de découvrir le passé de Jiren mais aussi d’en découvrir plus sur lui, il semble tellement renfermé. J’espère qu’on aura l’occasion de le revoir car il est à la fois l’un des personnages les plus puissants de l’univers mais aussi un être énigmatique et son passé peut clairement être intéressant. J’aimerais bien le voir combattre face au démon ayant tué son maitre par exemple…

Qui dit fin d’un arc, dit commencement d’un autre. Pour le coup, c’est du 100% exclusif et ça c’est vraiment cool, j’avais hâte. Mais avant de parler de ce nouvel arc, il faut savoir que le film Dragon Ball Super Broly à été cité (même pas résumé) en une seule case : YOLO. D’un côté c’est pas plus mal, ça apporte pas grand chose à l’histoire principale, c’est une sorte de spin off dans Dragon Ball Super.

Le nouvel arc nous propose de découvrir rapidement un nouvel ennemi : Moro. Un ennemi qui par le passé, il y a des millions d’années, à ravagé plus de 300 planètes en absorbant toute forme de vie grâce à sa magie. La patrouille galactique (avec Jaco <3) cherche donc à l’arrêter définitivement. Pour cela, ils veulent récupérer Boo afin de récupérer le pouvoir que Dai Kaio Shin a déjà utilisé par le passé pour stopper Moro (Dai Kaio Shin ayant été absorbé par Majin Buu). Goku & Vegeta participent (un peu comme toujours) à l’aventure. Nous allons finalement retrouver tout le monde sur la nouvelle planète ou les Nameks vivent, Moro souhaitant récupérer les Dragonballs afin d’exaucer un vœu (certainement celui de retrouver l’ensemble de ses pouvoirs). Fin du tome 9, l’affrontement commence entre Vegeta et Moro et nous découvrons que même affaibli, Moro s’annonce être très puissant.

Il est toujours plaisant de lire un nouveau tome de Dragon Ball Super. A peine acheté, je l’ai dévoré. Graphiquement c’est très agréable à lire et à regarder avec de belles planches, de belles mise en scènes, de beaux combats. Moro est un personnage déjà charismatique et je sens que je vais autant l’apprécier que le détester dans la futur. J’aime toujours autant les nombreuses références aux anciens tomes comme ici avec dernièrement Vegeta qui souhaite se racheter de tout le mal qu’il à pu faire au peuple Namek… Bref, comme d’habitude, vivement la suite !!

Trailer vidéo :

Dragon Ball super – Auteurs : Toyotaro et Akira Toriyama – Éditeur : Glenat – Type : Shōnen

Chaque tome est disponible au prix de 6,90 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 15 / 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.