Test Super Mario Bros Wonder, un indispensable !

Super Mario Bros Wonder c’est LA nouveauté sur Nintendo Switch à ne pas louper ! Comme a chaque sortie d’un nouveau jeu Mario je suis clairement hypé. Comment ne pas s’éclater sur Mario Kart 8, sur New Super Mario Bros  ou encore sur Super Mario Odyssey. Chacun arrive à apporter son lot de nouveautés, son lot de fun. Ce que j’aime avec cette licence, c’est qu’elle arrive à se renouveler, rarement en se trompant. Jamais un énorme faux pas, jamais une énorme déception. Elle s’adapte aussi aux générations et aux différents âges. C’est Nintendo, c’est plus fort que toi (oups).

Très clairement, Super Mario Bros Wonder est un coup de cœur. Comme souvent, le scénario n’est pas forcement l’élément le plus important ou en tout cas celui que nous allons retenir le plus. Le prince Florian a invité Mario et ses amis à lui rendre visite, mais un intrus va faire son apparition ! Comme d’habitude, c’est Bowser qui vient jouer les trouble-fête avec son armée. Vous allez devoir délivrer chaque niveau et chaque monde.

Super Mario Bros Wonder, un Mario comme les autres ? NON !

On peut se dire, à tort d’ailleurs, que Super Mario Bros Wonder n’est qu’un Mario comme les autres. Mais en réalité, c’est complètement faux. Encore une fois, la licence arrive à se renouveler dans son gameplay, dans sa mise en forme et dans ses univers. Vous retrouverez évidemment des ennemis communs aux anciens épisodes, mais vous allez découvrir de nouveaux ennemis et de nouvelles façons de jouer. De nouvelles transformations par exemple mais aussi un monde qui peut évoluer en attrapant une fleur prodige. Les tuyaux s’animent, les sols s’inclinent, des plongées vertigineuses ou des virées dans l’espace.

Visuellement, d’ailleurs le jeu est magnifique ! Son univers est riche et varié. Chaque niveau est hyper plaisant à découvrir. J’adore les nouvelles animations, les nouvelles possibilités. Ce que j’apprécie aussi c’est le côté varié des niveaux. Vous avez plusieurs façons de récupérer les fleurs prodiges, via des courses, dissimulées au milieu des stages, il va falloir ouvrir l’œil pour repérer tout ce qui peut sortir de l’ordinaire.

Vous souhaitez jouer avec Mario ? Avec Luigi ? Avec la princesse Peach ? Changer en cours de route ? Tout est possible ! Vous avez le choix parmi 12 personnages ! D’ailleurs, certains personnage possèdent quelques particularités : les Yoshis par exemple sont immunisés aux dégâts, peuvent gober et recracher des objets et savent planer quelques instants après un saut. Un personnage parfait pour les enfants. Mais il y a aussi Carottin, lui aussi ne subit pas les dégâts !

Jouer seul ou a plusieurs !

Autre plaisir dans ce Super Mario Bros Wonder, la possibilité de jouer seul ou à plusieurs. Soit sur le même écran ou en ligne ! Franchement c’est fun, parfois un peu difficile à maitriser (quand il y a 4 personnages sur le même écran, niveau visibilité c’est toujours plus compliqué) mais le plus important finalement c’est de s’amuser et de passer un bon moment !

Vous l’aurez compris, jouer à Super Mario Bros Wonder est un pur régal ! J’adore découvrir de nouveaux niveaux, je tente de faire un 100% sur chacun et c’est pas toujours évident. Mais le plaisir de relancer le niveau est bien présent et c’est clairement une force. Surtout que le jeu propose aussi de nouvelles transformations : Pomme d’éléphant (celle que vous voyez souvent en image ou Mario est en éléphant), Fleur à bulles (ou vous pouvez lancer des bulles très utiles pour capturer des personnages ou pour atteindre des endroits inaccessibles) ou champignon foreuse pour plonger dans le sol ! Bref, vous possédez une Nintendo Switch ? Vous aimez les jeux de plate-formes ? Vous aimez la licence Mario ? Qu’attendez-vous pour craquer alors ?!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.