juin

18

Test Split/Second Velocity

Par GohanBlog

Reçu il y a quelques jours, j’ai passé énormément de temps sur ce jeu, qui est vraiment addictif à tout point de vue, avec sa carrière solo super intéressante, ce qui est assez rare dans un jeu de course. Split / Second Velocity est vraiment pour moi une très bonne surprise, l’un des hits de l’année !

Graphismes :

On peut vraiment dire que les studios Black Rock ont fait un boulot vraiment super, la souris au grande oreille peut être fière d’elle ! On se trouve face à un jeu super fluide avec une impression de vitesse proche de la perfection, en face de ça les voitures sont superbement modélisées et on peut reconnaitre pas mal de grande marque même si elles ne sont pas citées. Les décors sont sympas, les explosions surprenantes et on a aucune seconde pour souffler ! Toutes les informations se trouvent sous la voiture, et ne gène aucunement à la lisibilité, le seul défaut pour moi est le manque de circuits, on finit rapidement par tous les connaitre par cœur et parfois s’en lasser.

Bande son :

On est couvert de bruits différents, en commençant par la voix off de la carrière qui joue parfaitement son rôle “d’annonceur”, on se croit vraiment dans un show de télé réalité,  on retrouve ensuite les bruits des différents pièges, et différentes explosions, ils sont tout simplement immersif ! Comment ne pas parler de la qualité sonore des moteurs, chaque voitures ou presque à son propre son, et tout cela sans aucun grésillement.

Jouabilité :

Une vrai nouveauté comme on les aime, et comme on aimerait avoir beaucoup plus souvent, Split/Second débarque et fait carrément mal, la prise en main est ultra simple et rapide, tout simplement parce qu’on utilise peut de boutons (R2 pour accélérer, L2 pour freiner, croix et rond pour attaquer voici les principaux). On retrouve énormément de modèles de voitures, toutes réellement différentes, certaines vont plus vite mais dérape beaucoup trop, d’autre vont vite mais au moindre accident, c’est le crash total, il va falloir faire des choix, quand aux pièges, c’est également le même principe pour les activer il y a plusieurs moyens : drift, aspiration, ou saut. Et la encore il va falloir avoir de bon réflexes ou une bonne réflexion pour piéger sans être soit même piégé, un vrai bonheur !

« Un jeu de course innovant  !  »

En résumé :

Split/ Second : Velocity est pour moi tout simplement une merveille, un jeu de course qu’il faut absolument posséder. Le gameplay est super addictif, le mode carrière intéressant et en plus a une durée de vie de 10h à 12h en moyenne, rajouter quelques heures si vous voulez avoir toutes les médailles en or (d’ailleurs vous débloquez une nouvelle voiture !), mais ce n’est pas tout le jeu est muni d’un mode multijoueurs avec un écran partagé (horizontalement ou verticalement, c’est à vous de choisir) et surtout d’un online extra ! Vous commencez à la 99éme place, plus vous gagnez plus vous montez (je suis actuellement à la 1ére place, il faut quelques soirées pour y être et je remercie Kosram !). C’est pour le jeu de course de l’année, un jeu qui a su créer son propre style, seul défaut, parce qu’il y a toujours un petit défaut, il manque quelques circuits ! (qui sera surement combler via un DLC gratuit?!)

Si vous n’êtes pas convaincu, n’hésitez pas et testé le avant grâce à Okajeux !

Ma note : 18 / 20

(L’info en plus : il y aura un Gohancast pour ce jeu très bientôt  !)

5 réponses à “Test Split/Second Velocity”

  1. Pour cet été, ça se sera parfait !!!

  2. HyDroFise dit :

    18? Pt1 tas été cool, je me suis trop enmerdé des la troisième course.

  3. Gohanblog dit :

    @hydrofise : c’est que tu n’as pas collé complétement au jeu, moi oui !

  4. […] m’a vraiment convaincu d’acquérir Split Second Velocity via son test ou son Gohancast, mais j’attendais une bonne occasion pour me le procurer. Et bonne nouvelle, […]

  5. […] Apocalypse n’invente rien, il reprend de près tout de même le principe de Split Second Velocity, ou l’on se trouve à travers une ville qui se détruit au fur et à mesure (même si cette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.