mars

29

Test Monster truck championship : Un jeu de course bien bourrin ?

Par Stommy_Cop

Le monster truck… Ce véhicule typiquement américain. Et quand je dis américain je parle bien sur des Etats-Unis. Ce pays ou tout est fait dans la démesure. Et pour le coup même leurs voitures sont énormes et plus particulièrement ces fameux monster truck aux roues gigantesques et je ne parle même pas des moteurs qui ont un peu plus de 1500 chevaux pour faire avancer tout ça. Après une version sur Xbox One loin de tout défaut voilà la version Xbox série X. De quoi tout corriger ?

Premières impressions

Quand j’ai vu le jeu et le genre de véhicule que Monster truck championship proposait, je me suis tout de suite dit que cela allait être méga bourrin et que j’allais pouvoir rouler en mode j’écrase tout sans me soucier de l’aspect technique de la conduite. Après le deuxième virage de ma première course, j’ai vite compris que cela serait un peu plus compliqué que je ne le pensais. J’ai insisté, genre, je ne suis pas têtu du tout. Et après deux courses ou il m’a été impossible d’en gagner une, j’ai pris le chemin du tutoriel pour apprendre à maitriser le monster truck. Graphiquement ce n’est pas une énorme claque, mais on constate tout de suite la finesse des traits et les détails des véhicules et la 4k fait son petit effet si on compare le jeu à sa première version sur la Xbox one.

Apprentissage

Après mes mésaventures de mes premières impressions de Monster truck championship je me suis donc lancé dans l’apprentissage de la conduite de ses véhicules énormes et disproportionnés.  Dès les premières minutes on se rend compte de l’importance de passer par cette étape pour comprendre la maniabilité de cette voiture de course. La chose à savoir c’est que les deux essieux sont directionnels et donc se dirige avec les deux joysticks. Au premier abord ce n’est vraiment pas facile de garder sur la piste ce monster truck tant la maniabilité est réactive et précise. On va se rendre compte que ce véhicule est également un bijou pour tout ce qui est de faire des figures comme on peut en faire avec une motocross à moindre échelle. Mais le tutoriel va vous montrer et expliquer comment obtenir les plus belles figures avec une voiture si énorme.

Répétitif ?

Spécialement c’était ma crainte quand je me suis lancé dans Monster truck championship. Après plusieurs heures de jeu, il faut avouer que je n’ai pas ressenti ce qu’on va appeler la sensation de déjà vu. Bien au contraire et malgré le fait de n’avoir que cinq modes de jeu, on y trouve son plaisir et rien ne nous semble rébarbatif. Le mode freestyle est bien fun et nous permet d’imaginer toutes les figures possibles et impensables que peut faire un monster truck. On trouve plus de 25 circuits différents répartis à travers les 51 états et avant de tous les maitriser il faudra parfaitement maitriser votre propre véhicule. Je parle beaucoup de maitrise dans Monster truck championship, mais je vous rassure tout de suite car le jeu est vraiment très abordable au niveau du gameplay et vous allez prendre beaucoup de plaisir à piloter ses engins.

Conclusion

J’ai pris beaucoup de plaisir en jouant à Monster truck championship sur ma Xbox série X. L’amélioration graphique est flagrante et ce style est tellement rare que c’est agréable de pouvoir se lancer dans des jeux différents et atypiques. Le but reste le fun et de ce côté là on n’est pas déçu. Ma note : 14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.