Test Mario Strikers: Battle League Football, le Mario Football sur Switch !

Depuis quelques semaines je joue à Mario Strikers: Battle League Football, le Mario Football sur Nintendo Switch ! Vous connaissez tous la licence Mario ? Elle se multiplie à travers de nombreux domaines (les jeux olympiques, le tennis avec Mario Tennis Aces que j’avais trouvé très cool, et autres…). Ce n’est d’ailleurs pas le premier épisode consacré au domaine du foot, souvenez vous du dernier épisode sur Wii, il y a quinze ans déjà. Mario renfile ses crampons et nous propose donc quelques nouveaux matchs. Suis-je convaincu moi qui suis footeux et joueur régulier de FIFA ?

Oubliez les jeux de foot pour lesquels vous avez vos habitudes. Mario Strikers: Battle League Football est un jeu 100% arcade avec une seule règle : il n’y a pas de règle. Vous avez l’obligation même de vous tamponner pour récupérer le ballon, de frapper dans tous les coins, de vous amuser un maximum. Du coup, pas de carton, pas de hors-jeu et bien-sûr aucunes fautes ! Par contre, il y a bien une délimitation tout au long du terrain, ce n’est pas en cage. La grosse force de ce jeu c’est son gameplay. Il se veut accessible mais aussi très technique.

Mario Strikers: Battle League Football : un gameplay accessible et technique à la fois !

Tout le monde peut jouer à Mario Strikers: Battle League Football. Vous le jeune trentenaire ou votre enfant de 7 ans. Mais chacun aura son style et sa maitrise du gameplay. L’air de rien, avant de le maitriser pleinement il va en falloir quelques parties. Ce nouvel épisode introduit de nouvelles mécaniques comme la passe lobée ou le tacle chargé ! Vous allez pouvoir réaliser de superbes actions si vous maitrisez parfaitement le sens du timing. Enchainer les dribbles, les accélérations, les passes dans le bon timing et terminé avec une frappe monstrueuse pour faire rentrer le ballon. Je vous rassure, le jeu propose un long et précis tutoriel avant de commencer votre aventure.

Le jeu propose du 4vs4, la composition de votre équipe est importante. Chacun ayant des particularités et des spécificités (l’un est plus rapide, l’autre plus physique ou technique…). Comme dans d’autres jeux Mario, à la fin de certains matchs ou des différentes coupes, vous allez gagner des pièces d’or. Ces fameuses pièces vont vous permettre d’acheter des morceaux d’armures. C’est esthétiquement un plus, mais c’est surtout un élément qui modifie les stats de vos joueurs. Élément important donc !

L’hyper frappe, mon coup de cœur du jeu !

Visuellement j’ai trouvé le jeu vraiment cool. Je suis surtout fan des animations. Chaque personnage ayant sa propre technique, sa propre gestuelle, son propre style finalement. Mon coup de coeur reste sur les Hyper Frappes. C’est visuellement incroyable ! J’ai passé mon temps à tester les différents personnages rien que pour voir leurs Hyper Frappes ! Par contre visuellement, il va falloir faire un effort de votre côté pour gérer correctement tous ces éléments affichés à la fois sur votre écran. J’ai eu du mal durant les premiers matchs. Entre les joueurs, le petit terrain, les bonus… Il est parfois difficile de s’y retrouver. Cet aspect brouillon qui me déplait très clairement dans la licence Super Smash Bros.

Vous l’aurez compris, dans l’ensemble Mario Strikers: Battle League Football est une belle réussite. J’ai encore du mal parfois a m’y repérer, mais le fun est bien présent. Le jeu propose bien-sûr un mode online ou je me fais défoncer sévère, mais surtout un mode hors ligne pour jouer avec les copains. Visuellement, c’est vraiment un bon délire ! Niveau contenu, j’ai trouve ça un peu faible (seulement 6 coupes), mais le jeu recevra dès ce 22 juillet une première mise à jour qui contiendra : deux nouveaux personnages (Daisy et Maskass), un nouveau stade … Nintendo annonce déjà deux autres vagues pour le courant de l’année 2022 et bonne nouvelle : c’est totalement gratuit. Cool !

Découvrez aussi   Test Dying light 2 : Stay human. Une suite vraiment à la hauteur ?
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn