juillet

14

Test Ghost of Tsushima, un jeu aussi poétique que tranchant

Par GohanBlog

Voilà maintenant plusieurs semaines que j’ai la chance de pouvoir tester Ghost of Tsushima. C’est clairement l’un des jeux que j’attendais le plus cette année. J’ai esquivé toutes les infos, tous les trailers, afin d’avoir une découverte pleine de l’univers. Tout d’abord je tiens à éclaircir une chose : non Ghost of Tsushima n’est pas un Dark Soul’s like. Le jeu n’est pas difficile en soit. Ghost of Tsushima nous propose de plonger à la fin du 13ème siècle, l’empire mongol a ravagé des nations entières lors de sa campagne visant à conquérir l’Orient. La prochaine étape pour l’empire mongol ? Conquérir l’île de Tsushima. C’est là que nous allons découvrir les samurais et particulièrement Jin Sakai, le personnage que nous allons jouer durant toute cette aventure. Il semble être l’un des derniers survivants. Son but ? Tuer le général Khotun Kan et sauver l’île de Tsushima de cette invasion mongol. 

Sachez qu’à travers ce test il n’y aura aucun spoil. Le scénario est incroyable et vous propose de vivre une aventure intéressante à travers toute lîle de Tsushima. Vous allez vraiment voyager, découvrir des cultures, des endroits, vous allier avec certains peuples et en combattre d’autres. Le jeu vous propose vraiment un mélange d’émotions. Il y a finalement que peu d’actes, car l’histoire se divise en peu de partie. Pourtant vous allez y passer de nombreuses heures. Vous allez clairement avoir envie d’aider les gens, de réaliser de nombreuses quêtes secondaires. La plupart sont d’ailleurs très bien scénarisées et ne vous donne pas l’impression de jouer une bête quête secondaire. C’est aussi la force du jeu Ghost of Tsushima.

Jin Sakai a été élevé comme un Samurai, il doit donc respecter un code d’honneur et se battre tel un Samurai. Mais pour libérer cette île il va devoir changer certaines habitudes qui ne plairont pas à tout le monde. Cette nouvelle voie , celle du fantôme, le mènera vers une guerre peu conventionnelle, mais c’est aussi la seule solution pour libérer Tsushima des mongols.

Ghost of Tsushima : une vision du Japon féodal incroyable

Ghost of Tsushima est un jeu d’action / aventure dans lequel vous allez voyager à travers toute une île. C’est un monde ouvert, vous décidez vous même de vos choix et de vos missions. Vous pouvez voyager des heures durant avec toujours l’impression de devoir faire quelque chose. En voyageant vous allez découvrir des temples, des hôtels, des onsens, des lieux pour se recueillir… Tellement de choses à voir et à faire. A chaque vous, vous allez pouvoir récolter des matériaux afin d’améliorer vos techniques ou vos armes. C’est important. Car durant l’aventure finalement la difficulté augmente avec des ennemis plus nombreux et/ou plus puissants. Mais plus le temps passe, plus vous maîtrisez votre personnage et ses différentes techniques. Ghost of Tsushima possède ce petit côté RPG ou vous pouvez, grâce aux points de technique, améliorer vos attaques (et en réaliser de nouvelles). Ce que j’ai grandement apprécié durant toute cette aventure c’est d’avoir l’impression de la jouer seul mais finalement d’être régulièrement accompagné, lors des différents voyages ou lors des différents combats. L’aide est précieuse et l’intelligence du jeu est plutôt bonne. 

Graphiquement j’ai trouvé le jeu vraiment très agréable, j’ai vraiment eu l’impression de me balader dans un Japon féodal. Le jeu est vraiment poétique et l’ambiance apaisante malgré finalement la violence du gameplay. Car oui, Jin Sakai n’aura aucune pitié de ses ennemis. C’est lui ou les autres et le choix est vite fait. En vous baladant à travers de l’île vous allez découvrir de nombreux paysages. C’est vraiment magnifique. Le jeu est une machine à screen. J’ai rarement autant pris de screenschot dans un jeu. C’es tellement beau, tellement poétique. Le mouvement de l’air est hyper agréable et hyper important puisqu’il peut vous conduire aux endroits indiqués. A pieds ou à cheval (votre fidèle compagnon) vous allez vraiment adorer ce voyage. J’ai beaucoup aimé aussi les phases de combats, plus le temps passe, plus on apprend de nouvelles stratégies pour agir comme un fantôme, être le plus discret possible en contournant les ennemis ou en les éliminant un à un. Bien-sûr, si vous êtes repéré, vous pouvez toujours foncer dans le tas et tuer tout le monde. Il faudra être adroit, savoir esquiver, se déplacer, tuer a distance ou de prêt, empoisonner vos ennemis, faire un écran de fumer pour disparaître et surprendre l’ennemi autrement… tout est possible et c’est hyper cool. 

Le gameplay de Ghost of Tsushima est vraiment agréable. Vous avez de nombreuses façons de vous déplacer (à cheval, à pied, ou vous allez pouvoir grimper d’un endroit à l’autre comme dans Assassin’s Creed). C’est dans l’ensemble très précis, je n’ai pas eu de bug majeur et comme je disais, plus le temps passe, plus j’apprécie la prise en main qui est assez facile finalement. Vous avez par exemple plusieurs postures pour attaquer/défendre en fonction de l’ennemi (s’il combat avec une lance, un bouclier, des épées…) vous avez aussi de nombreuses armes secondaires (un arc court, un arc long, des fléchettes empoisonnantes, des kunais…) mais votre arme principale reste votre katana. Le jeu propose aussi de nombreuses personnalisations et améliorations, que ce soit de votre équipement (il est important de le faire évoluer, pour ça, il est important de récupérer de nombreux matériaux disponibles dans différents endroits), de vos armes ou de vos armures (il y en a de bien jolies !). Mon dernier coup de coeur finalement concerne une partie souvent oubliée ou mal exploitée pour certains jeux : la bande son. Elle est incroyable, vraiment. Que ce soit les musiques qui accompagnent les moments clés de l’histoire, la VF que j’ai trouvé très bonne tout du long. Vraiment, jouez à Ghost of Tsushima avec un casque sur les oreilles, votre expérience ne pourra être que meilleure.

J’ai du mettre entre 25 et 30 heures pour terminer le scénario principal, j’ai aussi réalisé quelques quêtes secondaires, je me suis parfois baladé dans l’île afin de découvrir de nouveaux endroits. Même après avoir terminé la quête principale, j’ai clairement envie de continuer l’aventure. Il reste encore tellement de choses à voir, à découvrir et à faire. Ghost of Tsushima est vraiment un coup de cœur. J’ai adoré l’ambiance, le scénario, le gameplay mais aussi la bande son. Merci Sucker Punch (les papas de Infamous, Sly Raccoon…) pour cette oeuvre ! Si vous proposez une suite sur PS5, je signe direct ! Ma note : 18 / 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.