janvier

16

Test Gear Club 2 Unlimited sur Nintendo Switch

Par Nitsu

Informations sur le jeu
Achetez-le

Après un premier opus sorti décembre 2017, Gear Club est de retour sur vos Nintendo Switch comme étant une nouvelle fois le seul jeu de course orienté simulation. On se retrouve dans la peau d’un jeune pilote cherchant à monter au fur et à mesure des courses afin de se faire une place parmi l’élite des pilotes. Malheureusement l’histoire n’est pas vraiment très poussée et les dialogues ne sont pas des plus intéressants.

Bien évidemment les courses vous permettront de gagner des points qui eux vous permettrons d’acheter de nouveaux véhicules mais aussi de les personnaliser et les améliorer.  Côté amélioration un atelier tout entier vous est réservé, vous pourrez alors le modifier à votre aise et l’organiser comme vous le souhaitez, fonction très agréable au passage ! Vous allez par exemple pouvoir passer sur des trains de pneus différents, adapter votre voiture au terrain en fonction de vos courses (tout est bien sûr expliqué au long de l’aventure), modifier l’apparence de votre bolide que ce soit la couleur ou des ajouts de pièces de carrosserie. Tous les éléments de l’atelier sont déplaçables, vous disposez de décorations supplémentaires et toute la déco peut être adaptée selon vos envies. On prend goût rapidement à cette interface et les maniaques passeront probablement plusieurs dizaines de minutes à tout ranger !

 

Visuellement le jeu est plutôt beau, les décors sont changeants et on évolue rarement dans le même environnement. On y retrouve une cinquantaine de véhicules modélisés, eux aussi plutôt bien réussis. Côté son, les bruits ne sont pas vraiment convaincants, qu’il s’agisse des moteurs ou encore du glissement des pneus sur la route, rien de bien extraordinaire. Point positif pour la bande son durant les chargements et l’atelier qui elle est plutôt bonne mais aucune radio ni musique durant les courses, dommage ! En parlant des chargements, gros point noir concernant le jeu, l’attente est beaucoup trop longue, la barre se bloque et le temps devient interminable lorsque l’on reste bloqué devant sa console. Il faut compter en moyenne 40 secondes de chargement pour charger une course … c’est vraiment trop long ! J’espère qu’un patch viendra améliorer tout ça, mais je n’y crois pas trop ….

Concernant le gameplay, on est loin de ressentir les bolides entre nos mains, on ne ressent pas la vitesse et la mécanique de freins est plutôt hasardeuse, j’ai donc tenté de retirer toutes les aides et une nouvelles fois les sensations ne sont pas vraiment à la hauteur quel que soit la voiture. Les contacts avec les adversaires ou le terrain ne laissent aucunes traces et nous envoient instantanément en tête à queue. Du coup pour un jeu de simulation c’est assez décevant finalement, on se rapprocherai plus d’un jeu d’arcade, ou d’un mauvais jeu de simulation, difficile de choisir. Néanmoins le jeu reste vraiment cool pour jouer entre pote grâce notamment à un multijoueur en écran scindé, de quoi faire de belles courses dans votre salon.

En bref un jeu vraiment beau, sympa entre amis et avec une durée de vie vraiment poussée mais qui laissera probablement les amateurs de bonne conduite sur leurs faims. Le jeu est répétitif et les temps de chargement repoussent un peu. Il reste néanmoins le seul jeu « sérieux » disponible sur la console !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.