octobre

13

Test Far Cry 6. Enfin le renouveau de la licence ?

Par Stommy_Cop

Far cryUne licence qui nous partage à la rédaction. Pour nous il y a du très bon et du moins bon. Du à un gameplay vu et revu, les innovations et le renouveau se faisaient attendre. Néanmoins, Ubisoft à coup de campagne marketing, nous promettait du lourd et du renouveau dans un retour aux sources. Et je dois dire que de voir le méchant sous les traits de l’acteur Giancarlo Esposito bien connu des fans de Breaking Bad et autres films et séries dont il a été un acteur. Personnellement, pour moi, cet acteur crève l’écran et a un charisme à toute épreuve. Entre renouveau et enfin un méchant badas, Far cry 6 allait il enfin redonné le sourire à ses joueurs ?

Synopsis

Bienvenue sur Yara, un paradis tropical figé dans le temps. Antón Castillo, dictateur de l’île, est bien décidé à rendre sa gloire d’antan à la nation, et son fils Diego suit les traces sanglantes de son père. Leur régime de terreur a déclenché une véritable révolution. Vous incarnez Dani Rojas et rejoignez une guérilla moderne pour libérer Yara.

Premières impressions

Après une intro, comme à l’accoutumé sur les jeux Ubi, qui nous présente les personnages centraux, Far cry 6 nous met vite dans le bain. La pression et le charisme du grand méchant sont déjà palpables et le sentiment d’avoir un tyran, un vrai est bien là. Cependant le vilain de l’histoire ne fait pas tout et il faut tout un univers pour avoir un bon jeu. J’ai presque regretté d’avoir déjà certaines surprises scénaristiques dès le départ. Néanmoins en avançant dans Far Cry 6 il c’est avéré que c’était vraiment bien vu. Tout cela passé, j’ai découvert la carte et là je me suis dit : Aïe.. Sérieusement Ubisoft pour le coup ne s’est pas moqué des joueurs. Elle est immense !!! Limite en tant que testeur bénévole je me demandais quand j’allais avoir le temps de jouer assez pour faire un test convenable.

Graphismes

On y est. Testé sur PS5, Far cry 6 nous propose des graphismes de toute beauté. Je reste bluffé par la texture de tout ce qui m’entoure dans le jeu. La végétation fourmille de détails, pour exemple, un tronc d’arbre on y voit l’écorce abîmé ou même qui pèle. Les feuilles bougent aux rythmes du vent et des PNJ qui y passent. Cette sensation que rien n’a été oublié. Yara vous fera forcément penser à Cuba et c’est bien volontaire et pour une fois, même si on est encore sur une île avec un dictateur à renverser, Far cry 6 sent le parfum du renouveau. La modélisation des personnages nous démontre enfin que nous sommes sur de la next-génération. Les transitions entre le gameplay et les cinématiques ne sont pas flagrantes et ça rajoute du bonheur visuellement.

Gameplay

La licence Far cry a du mal à se renouveler dans son gameplay et c’est l’un des grands reproche fait aux jeux. Cependant au fil des jeux je dois dire qu’il a quand-même évoluer même si ce n’est pas flagrant. Qui se rappelle des tours radios à libérer pour dévoiler toute une région ? Ou même de chasser des animaux pour avoir certaines peaux particulières ? Merci d’avoir supprimé ça.

Pour commencer vous allez pouvoir choisir d’être un Dani homme ou femme. Toutefois cela ne change pas le scénario de Far cry 6. Néanmoins le jeu ne nous propose pas de grandes nouveautés en terme de gameplay. Un côté RPG, mais léger, apparaît avec la possibilité de confectionner des munitions particulières pour tuer certains ennemis. Un zoom avec votre téléphone vous dévoilera leurs points faibles. Nouveauté super sympa et qui sera surement creusé à l’avenir. Néanmoins on reste dans un Far cry et les mécanismes restent donc toujours les mêmes. Les mêmes missions répétitives avec une approche en mode furtives ou en mode Gohan bien bourrin. Néanmoins j’aurais aimé plus de nouveauté de ce côté là.

Conclusion

Je suis loin d’avoir fait Far cry 6 à 100%. Et je ne sais pas si j’y arriverai tant le jeu est immense. Mais c’est typiquement le genre de jeu ou tu peux revenir faire une mission secondaire de temps en temps. Cependant avec un gameplay simple et efficace, pas besoin de rechercher comment tout fonctionne pendant 20 minutes. Le pire c’est quand je vois les add-ons qui vont arriver, c’est très alléchant de prendre le season pass pour les faire. Je ne peux que vous le conseiller.

Ma note 16/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.