septembre

20

Test Catherine full body : For adult only ?

Par Stommy_Cop

Ce n’est clairement pas le style de jeu qui va m’attirer et encore plus me donner envie de chercher des informations sur le net ou des vidéos de gameplay. Cela ne m’intéresse tellement peu que je ne savais même pas qu’il était disponible sur PS4 et Psvita. C’est dire. Mais Gohan a cette force de te donner envie de tester des jeux pour le blog : “Stommy regarde c’est chaud bouillant comme jeu. Tu as des boobs et tout”. Toujours prêt à me sacrifier pour le bien de nos chers lecteurs, je ne pouvais pas donc pas rejeter des arguments pareils. Je me suis donc lancé corps et âme dans Catherine full body le soir seul devant ma télé pour ne pas choquer les enfants et déranger madame. Abnégation totale je vous dis.

Synopsis

Dans Catherine full body on incarne Vincent, un jeune adulte d’une trentaine d’années qui en plus d’avoir une chérie Katherine il mène une double vie avec une maîtresse au prénom de Catherine (il risque pas de se tromper de prénom. Malin le lynx). Alors, histoires de cœur et de relations difficiles, il ne fait que trainer dans le même bar le Stray Sheep et se retrouve confronté à des créatures qui hantent ses nuits.

Moralité ?

On est clairement dans un jeu douteux et sans vraiment de moral. Catherine full body, au-delà d’être un jeu de puzzle à base de cubes, le jeu nous proposes de nombreux choix qui ont un impact sur l’histoire, on est dans une aventure sur les relations entre les hommes et les femmes qui va traiter des besoins et des désirs de chacun. Mais quand je dis dans mon introduction que je jouais seul le soir devant ma télévision et sans les enfants ce n’est pas pour rien, car certaines images peuvent choquer et même pour les jeunes ados les choix que vous pourriez faire ne seront pas toujours compris et donnerait une mauvaise image. Alors oui, Catherine full body n’est pas à mettre entre toutes les mains et encore moins à montrer à toutes les paires de yeux qui traînent chez vous.

C’est dur ?

Ce que j’ai bien apprécié dans Catherine full body c’est le dosage de la difficulté qui permet à tout type de joueur de s’y frotter. Car, dans l’esprit et sur la base principale du jeu qui reste un puzzle-game ce n’est pas évident du tout et le temps de réaction devra être de plus en plus rapide, il faudra avoir les méninges qui carburent vite et bien. Car, les phases d’actions seront surtout sur votre ascension des cubes et il faudra bien choisir pour ne pas vous tromper et éviter de tomber même si vous pourrez annuler vos choix un certain nombre de fois. Le but étant d’atteindre le sommet pour que Vincent se réveille. Mais tirer pousser ou glisser les cubes va souvent vous donner envie de jeter votre manette contre la télévision. Vous êtes prévenu ne vous voyez pas trop beau.

Choix cruciaux

Effectivement vous allez devoir faire des choix et pas que lors de la monté des cubes qui vous donneront du fil à retordre soyez en sur. Entre ceux ou vous ne pourrez poser le pied qu’une fois dessus et ceux qui ne bougent pas et autres petites surprises c’est dans la narration et le côté aventure de Catherine full body que les choix auront le plus d’impact (au delà de l’impact de Vincent quand il tombera des cubes), car toute l’histoire et la fin en sauront dirigées. Le pire c’est d’avoir parfois l’impression d’avoir réellement vécu certaines situations comme lorsqu’on reçois un SMS et que l’on ne répond pas forcément ce que peut attendre votre partenaire. Ce jeu peut vraiment être très gênant, car il pousse vraiment dans les retranchements de notre propre moralité. Prêt à jouer avec votre chérie ?

Conclusion

Au final Catherine full body est une très belle surprise qui vous fera réfléchir sur votre style de vie ou ce qu’elle aurait pu être à une certaine époque. Il pourrait être intéressant de jouer en coop avec une femme(vvotre femme) et de voir chacun vos choix. Ne dit on pas que les femmes viennent de venus et les hommes de mars ? Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.